La Liberté

25.10.2020

La Suisse a retrouvé son heure normale

La Suisse a retrouvé son heure normale durant la nuit de samedi à dimanche (archives). © KEYSTONE/EPA MTI/SANDOR UJVARI
La Suisse a retrouvé son heure normale durant la nuit de samedi à dimanche (archives). © KEYSTONE/EPA MTI/SANDOR UJVARI
Partager cet article sur:
25.10.2020

La Suisse est passée dimanche à l'heure d'hiver. A 03h00, les horloges ont été reculées à 02h00, rallongeant la nuit d'une heure. Le passage à l'heure d'été aura lieu le dimanche 28 mars 2021.

L'abolition du changement d'heure annuel est au coeur des débats en Europe, mais aucune décision n'a encore été prise.

Le changement dʼheure à la fin octobre est souvent associé au passage à l'heure d'hiver. "Mais en réalité, il n'y a que le temps normal et lʼheure d’été", a souligné mardi l'Institut fédéral de métrologie (METAS). Lʼheure normale effective en Suisse est, depuis plus de 125 ans, lʼheure dʼEurope centrale.

L'heure d'été existe en Suisse depuis 1981. Elle avait été introduite pour harmoniser les horloges helvétiques avec celles des pays voisins. "Cette décision a surtout été motivée par des raisons économiques", selon le METAS, puisqu'une différence temporelle peut avoir des conséquences sur les transactions commerciales ou les transports, par exemple.

Initiative lancée

L’éventuelle abolition du changement d’heure annuel fait actuellement l’objet de discussions politiques, en Suisse mais aussi au sein de l'Union européenne. En mars 2019, le Parlement européen avait demandé que le passage à l'heure normale soit supprimé dès 2021. Toutes les décisions n’ont toutefois pas encore été prises, tant sur le plan de lʼUnion européenne que dans chaque État.

En Suisse, un comité dirigé par la conseillère nationale Yvette Estermann (UDC/LU) et Armin Capaul, père de l'initiative des vaches à cornes, avait lancé une initiative pour abolir le changement d'heure. A deux mois avant le délai, elle n'a récolté que la moitié des 100'000 signatures nécessaires, a indiqué Yvette Estermann à Keystone-ATS.

La Lucernoise aurait voulu imposer l'heure d'hiver durant toute l'année. La crise du coronavirus a mis des bâtons dans les roues de son texte, estime-t-elle. "Les gens ont actuellement d'autres problèmes."

ats

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00