La Liberté

13.03.2018

La Suisse "alarmée" par les violences au Soudan du Sud

Le conflit au Soudan du Sud a fait plusieurs millions de déplacés (archives). © KEYSTONE/AP
Le conflit au Soudan du Sud a fait plusieurs millions de déplacés (archives). © KEYSTONE/AP


13.03.2018

La Suisse "s'alarme" des conclusions récentes de la Commission sur les droits de l'homme au Soudan du Sud sur de possibles crimes contre l'humanité. Elle a appelé mardi à Genève le gouvernement sud-soudanais à signer le protocole d'accord pour une Cour hybride.

L'impunité ne peut subsister avec cette détérioration du conflit et la gravité des crimes, a-t-elle affirmé devant le Conseil des droits de l'homme. Elle soutient le renouvellement du mandat de la Commission et appelle les parties au conflit à garantir un "accès sans entrave" aux enquêteurs de l'ONU, à la société civile et aux organisations humanitaires.

Il y a plus de deux semaines, les trois membres de la Commission, dont le Genevois Andrew Clapham, avaient affirmé dans leur rapport que 41 hauts responsables sud-soudanais devaient être poursuivis pour crimes contre l'humanité et crimes de guerre. Ils ciblent des violences sexuelles et ethniques massives.

Le rapport de la Commission est le premier depuis que l'organe a été mandaté par le Conseil des droits de l'homme pour rassembler des preuves exploitables par un procureur. Il a été établi sur la base de 230 témoignages et 58'000 documents.

Officiers supérieurs

Les forces gouvernementales sud-soudanaises (SPLA) sont mises en cause dans la majorité des cas, mais celles des opposants sont également ciblées. Parmi les 41 noms, la quasi-totalité porte sur des officiers supérieurs et trois sur des gouverneurs. D'autres individus pourraient encore être ajoutés.

La liste des 41 noms a été remise au Haut commissaire aux droits de l'homme Zeid Raad al-Hussein. Elle le sera également au procureur de la cour hybride entre le Soudan du Sud et l'Union africaine (UA), prévue par les accords de paix, lorsque celle-ci aura été constituée. Depuis 2013, en raison du conflit, quatre millions de personnes au total ont été déplacées.

ats

Dans la même rubrique
Coupe du monde 2018
Coupe du monde 2018

Du 14 juin au 15 juillet, ne manquez rien de la grande fête du ballon rond!

UNE LIBERTÉ ABSOLUE!
UNE LIBERTÉ ABSOLUE!

Toute l’actualité de La Liberté sur vos supports numériques dès Fr. 9.- /mois !

Articles les plus lus
Dans les oreilles des programmateurs
Dans les oreilles des programmateurs

Cet été, découvrez les coups de coeur musicaux des programmateurs des festivals du canton.

Offre estivale exclusive
Offre estivale exclusive

Séjour authentique en Aveyron, pays du couteau, du fromage et des grands espaces!

La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00