La Liberté

15.05.2019

La Suisse demande au Nicaragua d'honorer l'accord de mars

La Suisse demande que les libertés fondamentales soient"immédiatement rétablies" conformément à un engagement du gouvernement (archives). © KEYSTONE/EPA EFE/JORGE TORRES
La Suisse demande que les libertés fondamentales soient"immédiatement rétablies" conformément à un engagement du gouvernement (archives). © KEYSTONE/EPA EFE/JORGE TORRES


15.05.2019

La Suisse souhaite que des investigations soient menées au Nicaragua sur les violences contre les médias. Elle a appelé mercredi à Genève ce pays à libérer les détenus arbitraires arrêtés depuis un an dans les manifestations et à honorer un accord de mars dernier.

Le 21 mars, le gouvernement s'était engagé à relâcher tous les opposants détenus sous trois mois. Devant le Conseil des droits de l'homme, un vice-ministre des Affaires étrangères du Nicaragua et conseiller du président Daniel Ortega a précisé lors de l'Examen périodique universel (EPU) de son pays qu'environ 73% de ces personnes ont été libérées.

De son côté, la Suisse a aussi demandé que les libertés fondamentales soient "rétablies immédiatement" dans ce pays. Cette composante fait partie d'un accord conclu il y a moins de deux mois entre le gouvernement et une plateforme d'opposition. La Suisse a aussi à nouveau dénoncé la répression menée contre ceux qui ont protesté contre Daniel Ortega.

Elle souhaite également que les mécanismes internationaux et régionaux des droits de l'homme puissent accéder "sans restriction" au territoire du Nicaragua et discuter avec les victimes de violations. Une mission du Haut-Commissariat aux droits de l'homme avait été expulsée il y a quelques mois, un terme que réfute le gouvernement lorsqu'il mentionne ce retrait forcé.

La répression des protestations a fait 325 victimes au total, ont expliqué des ONG. Plus de 700 manifestants ont été détenus et des dizaines de milliers de personnes ont fui le pays, selon elles. Mercredi, le gouvernement a ciblé des données "exagérées" devant le Conseil des droits de l'homme lors de la discussion.

ats

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
UNE LIBERTÉ ABSOLUE!
UNE LIBERTÉ ABSOLUE!

Toute l’actualité de La Liberté sur vos supports numériques dès Fr. 9.- /mois !

Les perles de nos archives

Chaque semaine, notre rédaction met en valeur une thématique à travers le prisme des 147 ans d'histoire de «La Liberté».

La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00