La Liberté

La Suisse "médiocre 21e" au classement climatique, selon Greenpeace

La Suisse doit faire beaucoup plus d'efforts en faveur du climat et de la planète, dénonce Greenpeace à l'occasion de la publication du classement climatique 2024 (photo d'illustration). © KEYSTONE/DPA/PATRICK PLEUL
La Suisse doit faire beaucoup plus d'efforts en faveur du climat et de la planète, dénonce Greenpeace à l'occasion de la publication du classement climatique 2024 (photo d'illustration). © KEYSTONE/DPA/PATRICK PLEUL


Publié le 08.12.2023


La Suisse doit faire beaucoup plus pour combattre le réchauffement, estime Greenpeace à l'occasion de la publication, vendredi, du classement climatique 2024 par pays en marge de la COP28 à Dubaï. Le pays figure au 21e rang sur 63 nations considérées.

"En tant que pays riche (...), la Suisse a la responsabilité de se doter d'une politique climatique plus ambitieuse. Elle doit mettre en place des mesures permettant de réduire rapidement ses émissions carbone", tonne dans un communiqué Georg Klingler, expert des questions climatiques et énergétiques pour Greenpeace Suisse.

A l'indice de performance sur le changement climatique (CCPI) 2024, la Suisse stagne à la 21e place, un rang qualifié de "médiocre" par Greenpeace. C'est à peine mieux qu'en 2023 (22e) et nettement moins bien qu'en 2022 (15e) et 2021 (14e).

Le classement est établi depuis 2005 par l'organisation environnementale Germanwatch de concert avec le New Climate Institute et le Climate Action Network. Plusieurs centaines d'experts internationaux y participent.

ats

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11