La Liberté

30.11.2020

La Suisse s'incline devant la Géorgie

La sélection de Gianluca Barilari a logiquement subi la loi de la Géorgie lundi © KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT
La sélection de Gianluca Barilari a logiquement subi la loi de la Géorgie lundi © KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT
Partager cet article sur:
30.11.2020

La Suisse n'a pas signé un deuxième exploit dans la "bulle" d'Espoo.

Vainqueurs 92-90 de la Serbie samedi, les Jonathan Kazadi et ses équipiers se sont inclinés 91-84 devant la Géorgie lors de la 4e journée des éliminatoires de l'Euro 2022.

Cette défaite, la deuxième subie dans ce groupe E face à des Géorgiens toujours invaincus, ne saurait faire oublier l'historique succès obtenu 48 heures plus tôt. La sélection de Gianluca Barilari avait débarqué en Finlande une semaine plus tôt avec pour objectif d'effacer le revers subi face à la Finlande en février à Fribourg, elle a rempli sa mission.

Cette victoire impossible à budgétiser face à la 5e meilleure nation du monde - même si celle-ci alignait une équipe B (voire C) - relance les actions helvétiques. La Suisse, qui affrontera la Finlande puis la Serbie les 19 et 21 février - à nouveau dans une "bulle" -, a les moyens d'éviter la dernière place, la seule qui sera éliminatoire. Elle devra battre la Finlande pour y parvenir.

Fatigue

La Suisse aurait même peut-être pu créer un nouvel exploit lundi si elle avait connu la même réussite au tir que face à la Serbie (16/30 à 3 points). Mais avec un piètre 5 sur 24 dans cet exercice, elle n'a pas pu faire douter la Géorgie de Thaddus McFadden (24 points, à 6/9 derrière l'arc). C'est d'ailleurs peut-être dans ce domaine que la fatigue accumulée samedi s'est le plus ressentie.

Privée qui plus est de l'énergique Natan Jurkovitz (blessure à un pied), la troupe de Gianluca Barilari a souffert physiquement 48 heures plus tard, manquant ainsi parfois de lucidité en attaque comme en défense. Emmenée par Marko Mladjan (19 points, 7 rebonds) et Jonathan Kazadi (10 points, 10 assists, 5 rebonds), elle s'est toutefois accrochée jusqu'au bout.

Les espoirs helvétiques semblaient en effet bien minces lorsque McFadden donnait pour la première fois 15 longueurs d'avance à la Géorgie sur son panier primé de la 28e (50-65). Mais la Suisse a trouvé les ressources pour revenir à 4 points à 3'26'' de la fin (76-80). L'impressionnant Tornike Shengelia (7 points dans les 190 dernières secondes, 17 au total) a alors enfoncé le clou.

ats

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00