La Liberté

28.02.2020

La tempête "Bianca" a soufflé sur le nord de la Suisse

De nombreux pics montagneux ont dû faire face aux rafales de la tempête "Bianca" au nord de la Suisse jeudi (image symbolique). © Keystone/JEAN-CHRISTOPHE BOTT
De nombreux pics montagneux ont dû faire face aux rafales de la tempête "Bianca" au nord de la Suisse jeudi (image symbolique). © Keystone/JEAN-CHRISTOPHE BOTT
De nombreux pics montagneux ont dû faire face aux rafales de la tempête "Bianca" au nord de la Suisse jeudi (image symbolique). © Keystone/JEAN-CHRISTOPHE BOTT
De nombreux pics montagneux ont dû faire face aux rafales de la tempête "Bianca" au nord de la Suisse jeudi (image symbolique). © Keystone/JEAN-CHRISTOPHE BOTT
Partager cet article sur:
28.02.2020

La Suisse a été malmenée par les rafales de la tempête "Bianca" jeudi soir. Au Chasseral (BE), dans la chaîne du Jura, des valeurs atteignant 172 km/h ont été enregistrées. Tandis qu'au sommet du Säntis (AI), les vents ont soufflé jusqu'à 168 km/h.

De nombreux autres pics montagneux ont dû faire face aux rafales. Les Préalpes, habitées, ont également été secouées: à Einsiedeln (SZ), par exemple, les météorologues ont vu s'afficher 131 km/h sur leurs instruments de mesures, a indiqué vendredi SRF Meteo dans un communiqué. La limite sud de la dépression, où les vents étaient les plus forts, a évolué entre le Jura et les Alpes.

En l'espace d'une journée, la tempête "Bianca" a passé des Cornouailles, dans le sud-ouest de l'Angleterre, à la République tchèque. C'est dans la soirée que la dépression a gagné le nord de la Suisse. Elle a également pris d'assaut certaines régions d'Allemagne et l'ouest de l'Autriche, où elle s'est révélée particulièrement sévère, notamment en déracinant des arbres.

Duo de chaud et froid

Le thermomètre a par ailleurs connu de drôles de variations jeudi. Dès midi, un front chaud s'est déplacé sur le Plateau, apportant de la neige en plaine en raison du contact avec l'air froid qui stationnait depuis la nuit précédente.

En fin de journée, un front froid s'est glissé par-dessus, entraînant des températures chaudes pour la saison en maints endroits. Vers 17h00, il a fait par exemple un degré à Zurich et dix degrés à Bâle. Au cours de la nuit, le mercure est à nouveau descendu, tout comme la limite des chutes de neige.

Dégâts sur le Plateau

Des dégâts ont été signalés sur le Plateau. Personne n'a été blessé. Dans le canton de Soleure, une douzaine de pompiers et la police étaient mobilisés.

Sur l'autoroute A1 près d'Oensingen (SO), la tempête a renversé un semi-remorque, qui n'était pas chargé. Une grue spéciale a été nécessaire pour récupérer le véhicule. Des arbres sont tombés, des signaux de chantier renversés et des tuiles emportées par le vent sur des toits.

Dans le canton d'Argovie par exemple, 18 routes ont été fermées jeudi soir. De violentes rafales ont arraché la moitié du toit d'un gymnase à Windisch. A Leuggern, un poteau électrique s'est brisé sous la force du vent, provoquant une coupure de courant pendant plus de deux heures à Endingen, Lengnau, Schneisingen et Tegerfelden.

Plus de 25 brigades de pompiers ont été mobilisées dans le canton. Le centre d'appel d'urgence a enregistré une soixantaine de signalements de dommages causés par des arbres tombés ou des barrières de chantier emportées par le vent.

ats

Abonnez-vous pour 9.-/mois
Abonnez-vous pour 9.-/mois
Suivez-nous sur insta

L’actu de votre région aussi sur @lalibfribourg

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00