La Liberté

26.06.2019

La ville de Zurich refuse un retour de la Formule E en 2020

En 2018, l'E-Prix s'était déroulé sur les bords de la rade du lac de Zurich. Suite aux échos négatifs des riverains, la ville avait renoncé à une nouvelle édition en 2019 et exigé des organisateurs qu'ils trouvent une solution sur un site plus excentré (archives). © KEYSTONE/WALTER BIERI
En 2018, l'E-Prix s'était déroulé sur les bords de la rade du lac de Zurich. Suite aux échos négatifs des riverains, la ville avait renoncé à une nouvelle édition en 2019 et exigé des organisateurs qu'ils trouvent une solution sur un site plus excentré (archives). © KEYSTONE/WALTER BIERI
Les organisateurs souhaitaient organiser l'édition 2020 de l'E-Prix sur le campus de l'EPF Zurich principalement, situé sur la colline du Hönggerberg. La haute école n'en a pas voulu (archives). © KEYSTONE/GAETAN BALLY
Les organisateurs souhaitaient organiser l'édition 2020 de l'E-Prix sur le campus de l'EPF Zurich principalement, situé sur la colline du Hönggerberg. La haute école n'en a pas voulu (archives). © KEYSTONE/GAETAN BALLY


26.06.2019

La Formule E ne fera pas son retour à Zurich en 2020. La ville rejette le projet de circuit automobile sur le campus de l'EPFZ. La haute école a jugé de telles installations disproportionnées et contraires à son développement durable.

Après la première et unique édition de l'E-Prix, organisée à Zurich en 2018 sur la rive gauche du lac, la ville avait décidé de ne plus autoriser de course automobile au centre-ville et sur les bords du lac. Les autorités n'avaient pas fermé la porte à de futures éditions à partir de 2020, mais avaient exigé des organisateurs qu'ils trouvent une solution sur d'autres sites de la ville.

Après avoir étudié plusieurs variantes, les organisateurs ont déposé une demande d'autorisation en avril dernier, afin de mettre sur pied la course de bolides électriques sur la colline du Hönggerberg, soit en grande partie sur le campus de l'EPF Zurich. Mardi, la haute école a signifié son refus d'accueillir un événement d'une telle ampleur sur son site.

Faune et flore prioritaires

Selon elle, les aménagements nécessaires seraient trop importants. Un Grand-Prix de Formule E serait en outre contraire aux objectifs à long terme de l'EPF Zurich de densifier le campus de l'intérieur afin d'épargner les milieux naturels de la faune et de la flore alentour. Après toute course de Formule E, il faudrait en outre démonter les importants aménagements provisoires.

Par ailleurs, les organisateurs n'ont pas suffisamment consulté les habitants des quartiers voisins de Höngg et d'Affoltern, estime l'EPF Zurich. Enfin, la haute école était en désaccord avec les organisateurs en matière de financement de la course.

Dans son communiqué diffusé mercredi, l'exécutif de la ville dit comprendre les objections de la haute école. Elle rejette donc la demande d'autorisation. Elle en avait fait de même au sujet d'une demande déposée le mois dernier, concernant le retour de la course sur les bords de la rade.

Edition 2019 contestée à Berne

Aucune autre demande d'autorisation n'ayant été déposée pour un site potentiel, la ville de Zurich n'accueillera donc pas d'E-Prix en 2020 non plus. Pour 2019, c'est Berne qui a pris le relais: l'E-Prix s'y est déroulé le week-end dernier.

L'événement ne s'est toutefois pas tenu sans mal. Un millier de cyclistes ont manifesté contre la course deux jours avant qu'elle ait lieu. Des actes de vandalisme ont alors été commis sur les installations. Les dégâts ont été estimés à 400'000 francs.

ats

Abonnez-vous pour 9.-/mois
Abonnez-vous pour 9.-/mois
Suivez-nous sur insta

L’actu de votre région aussi sur @lalibfribourg

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00