La Liberté

Le canton de Fribourg soutient momentanément ses médias régionaux

Les mesures adoptées par le Conseil d'Etat fribourgeois visent à augmenter la capacité d’investissement des médias régionaux "dans le contexte de la transition numérique et à renforcer la formation aux médias" (archives). © KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT
Les mesures adoptées par le Conseil d'Etat fribourgeois visent à augmenter la capacité d’investissement des médias régionaux "dans le contexte de la transition numérique et à renforcer 
la formation aux médias" (archives). © KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT
Les mesures adoptées par le Conseil d'Etat fribourgeois visent à augmenter la capacité d’investissement des médias régionaux "dans le contexte de la transition numérique et à renforcer la formation aux médias" (archives). © KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT
Les mesures adoptées par le Conseil d'Etat fribourgeois visent à augmenter la capacité d’investissement des médias régionaux "dans le contexte de la transition numérique et à renforcer la formation aux médias" (archives). © KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT


Publié le 21.02.2024


Le canton de Fribourg soutient "temporairement et ponctuellement" ses médias régionaux, en attendant de nouvelles solutions sur le plan fédéral. Avec 3,75 millions au maximum, les mesures doivent accroître leur capacité d’investissement dans la transition numérique.

Fribourg envisage déjà de consacrer un montant de 1,8 million de francs pour le soutien aux investissements à la transition numérique, a indiqué mercredi le Conseil d'Etat. Tant l’innovation technologique que la création de nouveaux formats de contenus constituent un enjeu central et transversal pour les médias.

Fort de ce constat, le canton soutiendra donc les projets de numérisation des médias régionaux fribourgeois durant une période limitée de quatre ans, dans le cadre de la loi sur la promotion économique et du règlement sur la promotion économique. Et cela à hauteur d’au maximum 30% de la somme réelle investie.

Rôle de Keystone-ATS

Les projets soumis par les médias seront préalablement évalués par les services compétents de l’administration cantonale. De manière complémentaire, par ailleurs, et ce pour une période limitée à quatre ans également, l'Etat assumera 50% des frais d’abonnement des médias régionaux à l’agence de presse nationale Keystone-ATS.

Le geste vise à augmenter la capacité d’investissement des médias dans la transition numérique. Son coût est estimé à 800'000 francs pour la période retenue. Selon le Conseil d'Etat, Keystone-ATS est "un outil de travail important de l’ensemble des médias fribourgeois qui permet notamment de nourrir les fils d’actualité en ligne".

Formations aux médias

La formation aux médias sera renforcée. La transition numérique fait évoluer les pratiques d’utilisation, des jeunes notamment. La sensibilisation au traitement de l’information et la valorisation des offres dans le respect de la neutralité politique et de la déontologie constituent des enjeux essentiels, relève l'exécutif.

D'abord, celui-ci entend lancer un appel d’offres auprès des médias pour produire des supports pédagogiques numériques d’éducation aux médias destinés aux écoles, avec un budget de 50'000 francs. Il s’agira de développer des formats éditoriaux innovants, adaptés aux habitudes des jeunes et ancrés dans le contexte fribourgeois.

Abonnement gratuit

Ensuite, une enveloppe de 50'000 francs par an, soit 200'000 francs en tout, servira à renforcer les collaborations entre l’école et les médias régionaux dans le cadre de projets pédagogiques. Selon le modèle "Culture & Ecole", un programme de médiation sera ainsi instauré sous la forme d’une expérience pilote de quatre ans.

Enfin, il y a le projet de loi sur l’accès des jeunes aux médias, dont le Grand Conseil s'est saisi au début du mois de février. L'outil, émanant d'une motion des députés PS Marie Levrat et PVL Brice Repond, fait partie des efforts de l’Etat pour "sensibiliser les jeunes à l’actualité régionale et soutenir la presse".

En cas de feu vert du législatif, en mars ou en mai, il sera offert, avec effet immédiat, un abonnement numérique d’un an à un média régional à tous les jeunes de 18 ans domiciliés dans le canton et qui en font la demande. Ici, la mesure présente un coût estimé à 900'000 francs pour une période de cinq ans.

ats

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11