La Liberté

28.02.2020

Le carnaval de Bâle est annulé

Alerte Info © Keystone
Alerte Info © Keystone
Quatre personnes se sont présentées au siège du gouvernement de Bâle-Ville avec une tenue de protection et des lanternes avant la conférence de presse de l'exécutif. Celui-ci a annoncé l'annulation du carnaval de Bâle, une première depuis l'épidémie de grippe espagnole dans les années 1920. © KEYSTONE/GEORGIOS KEFALAS
Quatre personnes se sont présentées au siège du gouvernement de Bâle-Ville avec une tenue de protection et des lanternes avant la conférence de presse de l'exécutif. Celui-ci a annoncé l'annulation du carnaval de Bâle, une première depuis l'épidémie de grippe espagnole dans les années 1920. © KEYSTONE/GEORGIOS KEFALAS
Le carnaval de Bâle est annulé à cause du coronavirus (archives). © KEYSTONE/EPA DPA/PATRICK SEEGER
Le carnaval de Bâle est annulé à cause du coronavirus (archives). © KEYSTONE/EPA DPA/PATRICK SEEGER
Les Bâlois ne pourront pas admirer cette année les grandes lanternes des cliques (archives). © KEYSTONE/GIAN EHRENZELLER
Les Bâlois ne pourront pas admirer cette année les grandes lanternes des cliques (archives). © KEYSTONE/GIAN EHRENZELLER
Le "Morgenstreich" lundi matin à 4h00, les cortèges, les concerts de "Gugge", les expositions de grandes lanternes des cliques et les représentations de "Schnitzelbangg" du carnaval de Bâle sont annulés à cause du coronavirus (archives). © KEYSTONE/GEORGIOS KEFALAS
Le "Morgenstreich" lundi matin à 4h00, les cortèges, les concerts de "Gugge", les expositions de grandes lanternes des cliques et les représentations de "Schnitzelbangg" du carnaval de Bâle sont annulés à cause du coronavirus (archives). © KEYSTONE/GEORGIOS KEFALAS
Partager cet article sur:
28.02.2020

Le carnaval de Bâle, qui devait débuter lundi matin à 4h00, est annulé à cause du coronavirus. C'est la première fois depuis l'épidémie de grippe espagnole dans les années 1920 que la fête n'a pas lieu.

Toutes les manifestations publiques ou privées liées au carnaval rassemblant plus de 1000 personnes sont annulées conformément à la décision du Conseil fédéral, a indiqué vendredi le gouvernement bâlois lors d'une conférence de presse. Pour celles qui réunissent moins de 1000 personnes, les organisateurs doivent évaluer les risques en collaboration avec les autorités cantonales compétentes.

"C'est regrettable, mais nécessaire", a déclaré Lukas Engelberger, chef du département de la santé de Bâle-Ville. Il n'est pas responsable de laisser se dérouler une manifestation qui rassemble 200'000 personnes en pleine épidémie de coronavirus et la décision du Conseil fédéral de vendredi matin rend impossible le maintien du carnaval.

Pas de "Morgenstreich"

Parmi les manifestations du carnaval de Bâle qui sont annulées figure notamment le "Morgenstreich" qui marque le début des festivités le lundi matin. Les éclairages publics de la ville ne seront pas éteints à 04h00 comme c'est le cas d'habitude.

Les cortèges, les concerts de "Gugge", les représentations avec les "Schnitzelbängg" (poèmes satiriques), les expositions des grandes lanternes des cliques et les soirées dansantes sont aussi annulés. Les traditionnelles balades des cliques les dimanches qui suivent le carnaval sont également supprimées.

Règles spéciales pas appliquées

Toutes les autorisations pour le carnaval sont supprimées. Les règles spéciales de police qui s'appliquent durant les festivités pour le bruit et le trafic n'entrent pas en vigueur, a indiqué Baschi Dürr, chef du département de la sécurité. Ce qui signifie que les cliques ne peuvent pas défiler dans les rues au son des fifres et des tambours.

Il n'y a pas d'interdiction de sortir dans les rues et les restaurants peuvent poursuivre leurs activités normalement, a précisé Baschi Dürr. Le gouvernement appelle la population à faire preuve de responsabilité et à respecter la décision d'annuler le carnaval.

Information et sanctions

La police sera présente dans les rues. Sa tâche sera d'informer ceux qui défileraient malgré l'interdiction que le carnaval est annulé. Si nécessaire, elle prendra des sanctions, a encore indiqué le chef du département de la sécurité.

C'est avec "grand regret" que le comité d'organisation du carnaval de Bâle annonce l'annulation des festivités à cause du coronavirus. "Nous vous demandons de respecter cette décision", a déclaré Pia Inderbitzin, présidente du comité d'organisation. Elle n'a pas pu dire si la fête pourrait tout de même avoir lieu à une date ultérieure cette année.

"Les trois plus beaux jours"

Le carnaval de Bâle, le plus important de Suisse, est inscrit au patrimoine mondial culturel immatériel de l'UNESCO depuis 2017. Pour les Bâlois, la fête constitue "les trois plus beaux jours" ("drey scheenschte Dääg" en dialecte bâlois) de l'année et ils s'y préparent de nombreux mois à l'avance.

"Le carnaval de Bâle est inscrit dans l'ADN de la ville", écrit Bâle Tourisme sur son site internet. "Il est considéré comme le moteur de sa créativité culturelle et plonge la cité rhénane dans la plus grande effervescence".

ats

Abonnez-vous pour 9.-/mois
Abonnez-vous pour 9.-/mois
Suivez-nous sur insta

L’actu de votre région aussi sur @lalibfribourg

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00