La Liberté

31.07.2021

Le climat social empoisonné par le Covid-19 est "inquiétant"

Marcel Salathé est professeur associé à l'École polytechnique fédérale de Lausanne (archives). © KEYSTONE/PETER KLAUNZER
Marcel Salathé est professeur associé à l'École polytechnique fédérale de Lausanne (archives). © KEYSTONE/PETER KLAUNZER
Marcel Salathé est professeur associé à l'École polytechnique fédérale de Lausanne (archives). © KEYSTONE/PETER KLAUNZER
Marcel Salathé est professeur associé à l'École polytechnique fédérale de Lausanne (archives). © KEYSTONE/PETER KLAUNZER
Partager cet article sur:
31.07.2021

Les conséquences sociales de la pandémie de Covid-19 sont inquiétantes, s'alarme l'épidémiologiste Marcel Salathé. Les gens n'osent presque plus tenir une conversation contradictoire sur la vaccination, remarque-t-il.

Des amitiés se brisent, des familles se disputent et le climat devient de plus en plus toxique en politique, ajoute l'ancien membre de la task force scientifique Covid-19 de la Confédération dans un entretien diffusé samedi par les journaux alémaniques du groupe de presse Tamedia.

Cette situation est, selon lui, extrêmement dangereuse, car de telles tendances ne disparaîtront pas de sitôt. Il dit avoir vécu une telle polarisation de la société aux Etats-Unis d'Amérique. M. Salathé pointe les réseaux sociaux. "C'est probablement dû aussi au fait que de nombreuses discussions ont lieu virtuellement".

Le professeur à l'Ecole polytechnique fédérale de Lausanne (EPFL) préconise une stratégie d'ouverture plus offensive en Suisse. "Nous ne pouvons pas rester dans cet état pour toujours". Maintenant que le vaccin est disponible pour presque tout le monde et qu'il est très efficace, les restrictions ne sont plus proportionnées, poursuit-il.

ats

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00