La Liberté

11.09.2019

Le Conseil des Etats empoigne la réforme du service civil

La réforme du service civil doit permettre de réagir à l'érosion des effectifs de l'armée: les admissions au service civil sont passées de 4670 en 2011 à 6205 en 2018 (archives). © KEYSTONE/CHRISTIAN BEUTLER
La réforme du service civil doit permettre de réagir à l'érosion des effectifs de l'armée: les admissions au service civil sont passées de 4670 en 2011 à 6205 en 2018 (archives). © KEYSTONE/CHRISTIAN BEUTLER


11.09.2019

Le service civil attire trop de jeunes au détriment de l'armée. Le Conseil des Etats se penche ce mercredi sur la réforme visant à limiter le nombre des admissions. La réforme est déjà menacée de référendum.

Après avoir suspendu ses travaux afin d'étudier un regroupement entre service civil et protection civile demandé par les cantons, la commission préparatoire a finalement estimé qu'il y a urgence. Sa commission soutient le projet par 10 voix contre 2, mais ne retient que sept des huit mesures préconisées par le gouvernement.

Elle veut notamment que les civilistes puissent continuer à être affectés à l'étranger. Avec la réforme, les militaires incorporés dans l'armée au moment où ils confirment leur demande d'admission devraient attendre 12 mois avant d'être libérés de l'obligation d'accomplir leur service militaire. Il y aurait un nombre minimum de 150 jours de service civil à accomplir.

Les médecins aussi

A partir du premier cours de répétition, les militaires optant pour un départ devraient ainsi faire plus de jours de service qu'actuellement. La règle qui veut que les civilistes fassent une fois et demie le nombre de jours de service militaire s'appliquerait aussi aux sous-officiers et aux officiers admis au service civil.

Les médecins ne pourraient plus faire de service civil à des postes de médecins. Les admissions ne seraient en principe plus possible pour les militaires ayant accompli tous leurs jours de service d’instruction. Les délais pour accomplir le service civil seraient raccourcis et le rythme des périodes intensifié.

Les admissions au service civil sont passées de 4670 en 2011 à 6785 en 2017. Elles sont retombées, de 8,5%, à 6205 en 2018. Mais cela reste trop élevé, selon le Conseil fédéral.

ats

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
Abonnez-vous pour 9.-/mois
Abonnez-vous pour 9.-/mois

25 articles par mois, l’info qu’il vous faut quand il faut. Pour ceux qui savent exactement ce qu’ils veulent.

Les perles de nos archives

Chaque semaine, notre rédaction met en valeur une thématique à travers le prisme des 147 ans d'histoire de «La Liberté».

La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00