La Liberté

Le droit international de l'adoption doit être révisé

La Confédération soutient déjà un projet-pilote qui doit permettre aux enfants adoptés au Sri Lanka de retrouver leurs origines (archives). © KEYSTONE/PETER KLAUNZER
La Confédération soutient déjà un projet-pilote qui doit permettre aux enfants adoptés au Sri Lanka de retrouver leurs origines (archives). © KEYSTONE/PETER KLAUNZER


Publié le 08.12.2023


Des milliers d'enfants ont été adoptés illégalement à l'étranger par des Suisses. Les trop nombreuses irrégularités poussent le Conseil fédéral à vouloir réviser le droit international de l'adoption.

Après une première étude sur les adoptions d'enfants sri-Lankais, le Conseil fédéral a pris connaissance vendredi d'un deuxième rapport sur les adoptions d’enfants du Bangladesh, du Brésil, du Chili, du Guatemala, de l’Inde, de Colombie, de Corée, du Liban, du Pérou et de la Roumanie.

Les résultats montrent l’existence de pratiques illégales dans ces pays, de la traite d’enfants, de la falsification de documents et de fausses indications d’origine. Plusieurs milliers d’enfants adoptés entre 1970 et 1990 pourraient être concernés par des irrégularités.

Le Conseil fédéral veut éviter de telles irrégularités à l'avenir. Un groupe d'experts devra présenter d'ici fin 2024 une évaluation plus approfondie de la situation en vue d’une révision.

ats

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11