La Liberté

17.08.2018

Le jury délibère du sort de l'ex-chef de campagne de Trump

Les six hommes et six femmes composant le jury se sont retirés dans une pièce du tribunal fédéral d'Alexandria, en Virginie, près de Washington pour examiner les 18 chefs d'inculpation visant Paul Manafort, l'ancien chef de campagne de Donald Trump. © KEYSTONE/AP/JACQUELYN MARTIN
Les six hommes et six femmes composant le jury se sont retirés dans une pièce du tribunal fédéral d'Alexandria, en Virginie, près de Washington pour examiner les 18 chefs d'inculpation visant Paul Manafort, l'ancien chef de campagne de Donald Trump. © KEYSTONE/AP/JACQUELYN MARTIN


17.08.2018

Les jurés du procès de Paul Manafort, ancien directeur de campagne de Donald Trump, ont commencé jeudi leurs délibérations. Le consultant politique, poursuivi pour fraudes bancaires et fiscales, est passible d'une lourde peine de prison.

Son procès ne porte pas sur des faits directement liés à une possible collusion entre des membres de l'équipe de campagne du président américain et des responsables russes. Mais il est le premier à découler des investigations menées depuis mai 2017 par le procureur spécial Robert Mueller.

Les six hommes et six femmes composant le jury se sont retirés dans une pièce du tribunal fédéral d'Alexandria, en Virginie, près de Washington. Ils doivent examiner les 18 chefs d'inculpation visant Paul Manafort. Ces accusations, concernant ses finances personnelles, sont antérieures à son passage à la tête de la campagne Trump en 2016.

Lors du procès, qui a duré deux semaines, les procureurs ont fait déposer 27 témoins à la barre. La défense n'a pas souhaité produire de témoins, estimant que l'accusation avait échoué à démontrer la réalité des charges retenues contre M.Manafort.

Décrédibiliser

Le dossier porte sur les millions de dollars gagnés par Paul Manafort, aujourd'hui âgé de 69 ans, pour son travail de consultant politique auprès de politiciens pro-russes en Ukraine. Parmi ses clients figure notamment l'ex-président Viktor Ianoukovitch qu'il a conseillé lors de sa campagne électorale victorieuse en 2010.

Les procureurs accusent Manafort d'avoir dissimulé plus de 16 millions de dollars au fisc et d'avoir obtenu frauduleusement 20 millions de prêts bancaires.

Ses avocats ont notamment attaqué la crédibilité de Rick Gates, ancien associé de leur client et témoin-clef de l'accusation. Lui aussi inculpé par le procureur Mueller, Gates a plaidé coupable et coopère avec les enquêteurs. Kevin Downing, avocat de Manafort, a notamment utilisé une liaison extraconjugale de Gates pour tenter de mettre sa parole en doute.

Nombreux documents complexes

Aucune limite de temps n'a été fixée aux jurés par le juge T.S. Ellis. Vous pouvez prendre autant ou aussi peu de temps que vous le désirez", a-t-il déclaré aux douze jurés.

Ces derniers se sont retirés dans une salle assez grande pour accueillir les nombreux cartons de documents. Le dossier sur lequel ils doivent se pencher est complexe, truffé de transactions financières. "Le témoin vedette dans ce procès, ce sont les documents", a déclaré le procureur Greg Andres mercredi pendant son réquisitoire.

Au terme de leur première journée de délibération, les jurés, qui devront établir si l'accusé est coupable au-delà de tout doute raisonnable, ont demandé au juge de définir ce qu'était un "doute raisonnable".

Ils attendent aussi une définition du concept de "société dormante" (shelf company).

Gros enjeu

Visée sans relâche par les foudres du président, qui dénonce une "chasse aux sorcières", l'équipe de Robert Mueller joue donc gros ici. Un acquittement donnerait de nouvelles munitions à Donald Trump pour remettre en question le bien-fondé de cette enquête.

Parmi la trentaine d'individus déjà visés par Robert Mueller, dont une majorité de Russes, Paul Manafort est le seul Américain à avoir refusé de passer un accord avec la justice pour éviter un procès. Il risque de passer le restant de ses jours en prison.

ats, reu, afp

UNE LIBERTÉ ABSOLUE!
UNE LIBERTÉ ABSOLUE!

Toute l’actualité de La Liberté sur vos supports numériques dès Fr. 9.- /mois !

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
Les perles de nos archives

Chaque semaine, notre rédaction met en valeur une thématique à travers le prisme des 147 ans d'histoire de «La Liberté».

La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00