La Liberté

22.10.2020

Le KOF anticipe toujours un plongeon du PIB en Suisse

Si la pandémie venait à s'aggraver, la chute du PIB serait plus grave, selon le KOF (archives). © KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT
Si la pandémie venait à s'aggraver, la chute du PIB serait plus grave, selon le KOF (archives). © KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT
Partager cet article sur:
22.10.2020

Le produit intérieur brut (PIB) devrait se contracter en Suisse de 3,6% en 2020 avant de rebondir de 3,2% l'année prochaine, estime le Centre de recherche conjoncturelles (KOF), si la pandémie de coronavirus ne venait pas à s'aggraver de manière substantielle.

Cependant si la crise sanitaire s'accompagne de nouvelles restrictions telles que des confinements partiels et des fermetures d'entreprises dans certains secteurs, le repli du PIB pourrait s'avérer plus important, avertissent les auteurs de l'étude.

Dans ce scénario, le KOF prévoit pour 2020 une forte chute de 4,9% du PIB et une croissance uniquement de 1,5% l'an prochain. "Le niveau d'avant la crise serait retrouvé au plus tôt en 2023", souligne le communiqué publié jeudi.

Dans le premier scénario prévoyant une baisse de 3,6% du PIB, le KOF souligne que la relance économique marquera certes le pas, mais qu'il n'y aura pas de vastes revers similaires à ceux du printemps, période marquée par des confinements en Suisse et dans de nombreux autres pays.

Même dans ce cas de figure optimiste, le niveau d'avant la crise ne sera pas atteint avant la fin de 2021.

Cette estimation est en outre supérieure à celle d'août, où le KOF anticipait encore une chute de 4,7% du PIB helvétique.

ats, awp

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00