La Liberté

15.10.2019

Le libéral Ludovic Orban chargé de former un nouveau gouvernement

Le président roumain de centre droit Klaus Iohannis (à droite) a chargé le chef des libéraux (PNL) Ludovic Orban (à gauche) de former un nouveau gouvernement. © KEYSTONE/EPA ROMANIAN PRESIDENCY OFFICE/DRAGOS ASAFTEI / HANDOUT
Le président roumain de centre droit Klaus Iohannis (à droite) a chargé le chef des libéraux (PNL) Ludovic Orban (à gauche) de former un nouveau gouvernement. © KEYSTONE/EPA ROMANIAN PRESIDENCY OFFICE/DRAGOS ASAFTEI / HANDOUT


15.10.2019

Le président roumain de centre droit Klaus Iohannis a chargé mardi le chef des libéraux (PNL) Ludovic Orban de former un nouveau gouvernement à la suite de la chute du précédent exécutif de gauche. Sa tâche est compliquée par l'émiettement des voix au parlement.

"J'ai décidé de désigner au poste de futur Premier ministre M. Ludovic Orban, chef du principal parti d'opposition", a annoncé M. Iohannis, cinq jours après le renversement de l'exécutif social-démocrate de Viorica Dancila. Ancien ministre des Transports âgé de 56 ans, M. Orban se trouvait au côté du chef de l'Etat.

Il s'est engagé à "renforcer l'État de droit et l'indépendance de la justice" et à "rétablir l'équilibre" de l'économie, mise à mal par une explosion des dépenses publiques ces derniers mois. "Je mettrai toute mon expérience et mon énergie au service de l'intérêt public", a-t-il assuré.

"Pro-européen convaincu"

Né à Brasov (centre) d'un père issu de la minorité hongroise, il est l'homonyme du Premier ministre hongrois Viktor Orban. Mais tout sépare les deux hommes, Ludovic Orban se définissant comme un "pro-européen convaincu". Il dispose désormais de 10 jours pour former l'exécutif et obtenir la confiance du parlement.

Les libéraux qui constituent le deuxième groupe après les sociaux-démocrates (PSD) ne comptent que 95 sièges sur un total de 465. Ils doivent composer avec cinq autres partis pour aboutir à une formule de compromis. Le PSD a quant à lui annoncé qu'il siégerait sur les bancs de l'opposition.

S'il est investi, la première tâche du gouvernement Orban sera de rédiger un projet de budget 2020 et d'organiser l'élection présidentielle. Le premier tour aura lieu le 10 novembre.

ats, afp

Abonnez-vous pour 9.-/mois
Abonnez-vous pour 9.-/mois
Suivez-nous sur insta

L’actu de votre région aussi sur @lalibfribourg

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00