La Liberté

14.08.2019

Le meurtrier de Marie ne veut pas être transféré à Thorberg (BE)

Les parents de Marie, à gauche, en compagnie de leur avocat Jacques Barillon lors du procès en appel de l'assassin en 2016 (archives). © KEYSTONE/CYRIL ZINGARO
Les parents de Marie, à gauche, en compagnie de leur avocat Jacques Barillon lors du procès en appel de l'assassin en 2016 (archives). © KEYSTONE/CYRIL ZINGARO


14.08.2019

Le meurtrier de Marie a déposé plainte contre son transfert au pénitencier de Thorberg (BE). C'est ce qui ressort d'une ordonnance du Tribunal fédéral (TF). Les juges de Mon-Repos n'ont pas encore pris de décision.

Condamné à la prison à perpétuité ainsi qu'à un internement ordinaire, Claude D. était détenu depuis fin septembre 2018 à la Croisée, dans le canton de Vaud. Le service pénitenciaire a ordonné en juin son transfert à Thorberg pour une durée de six mois.

Selon l'ordonnance publiée mercredi par le Tribunal fédéral, l'homme devait rester à la Croisée jusqu'à la décision des juges du TF. Le service pénitenciaire l'avait toutefois déjà transféré quand il a pris connaissance de l'ordonnance. Les juges du TF ont décidé qu'il resterait à Thorberg jusqu'à leur décision définitive.

Claude D. a été condamné en 2016 par le Tribunal criminel de la Broye et du Nord vaudois pour assassinat, séquestration, enlèvement et contrainte sexuelle notamment. Il a été reconnu coupable de la mort de la jeune Marie, 19 ans, dans la nuit du 13 au 14 mai 2013 dans une forêt près de Châtonnaye (FR).

(Ordonnance 6B_860/2019 du 12.08.2019)

ats

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
Abonnez-vous pour 9.-/mois
Abonnez-vous pour 9.-/mois

25 articles par mois, l’info qu’il vous faut quand il faut. Pour ceux qui savent exactement ce qu’ils veulent.

Les perles de nos archives

Chaque semaine, notre rédaction met en valeur une thématique à travers le prisme des 147 ans d'histoire de «La Liberté».

La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00