La Liberté

Le président des Vert-e-s pas candidat au Conseil fédéral

Balthasar Glättli dit à nouveau ne pas vouloir être candidat au Conseil fédéral (archives). © KEYSTONE/ANTHONY ANEX
Balthasar Glättli dit à nouveau ne pas vouloir être candidat au Conseil fédéral (archives). © KEYSTONE/ANTHONY ANEX


Publié le 29.10.2023


Le président des Vert-e-s Balthasar Glättli maintient dimanche dans la SonntagsZeitung sa décision de ne pas se présenter pour le Conseil fédéral. Mais le parti proposera une "candidature convaincante", assure-t-il.

Les Vert-e-s ont droit à un siège au gouvernement et entendent présenter un candidat, déclare M. Glättli dans un entretien diffusé dimanche par le journal alémanique. Mais "il est clair que nous rencontrerons de la résistance".

Malgré un recul de cinq sièges au Conseil national lors des législatives fédérales du 22 octobre, la formation écologiste a annoncé samedi vouloir s'attaquer à l'un des deux sièges du PLR lors de l'élection du Conseil fédéral par le Parlement en décembre. Les candidatures peuvent être déposées jusqu'au 3 novembre. Le groupe prendra une décision définitive le 10 novembre.

Pour y parvenir, les Vert-e-s espèrent obtenir le soutien du PS, indique M. Glättli dans la SonntagsZeitung. Les Vert'libéraux ont également envoyé des signes positifs, ajoute-t-il. "Et même Le Centre devrait être intéressé à ce qu'il n'y ait plus de blocages de l'extrême droite au Conseil fédéral".

Après le recul de 3,4 points, à 9,8%, enregistré dimanche dernier par le parti écologiste, M. Glättli n'avait pas écarté une éventuelle démission de la présidence des Vert-e-s. Interrogé dans la SonntagsZeitung, le conseiller national zurichois répond: "Une chose après l'autre. Il y a d'abord les élections au Conseil fédéral". L'élection de la présidence des Vert-e-s aura elle lieu en avril 2024, fait-il remarquer.

ats

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11