La Liberté

03.08.2018

Le ravitaillement des vaches d'alpage par hélicoptère se poursuit

L'eau se fait rare sur les alpages. Plusieurs agriculteurs doivent se faire ravitailler par hélicoptère afin de pouvoir abreuver leurs bêtes (image d'illustration). © KEYSTONE/APA/APA/DIETMAR STIPLOVSEK
L'eau se fait rare sur les alpages. Plusieurs agriculteurs doivent se faire ravitailler par hélicoptère afin de pouvoir abreuver leurs bêtes (image d'illustration). © KEYSTONE/APA/APA/DIETMAR STIPLOVSEK
L'armée a acheminé vendredi plusieurs milliers de litres d'eau sur l'alpage Oberbaetruns dans le canton de St-Gall. Elle servira à abreuver le bétail. © KEYSTONE/ENNIO LEANZA
L'armée a acheminé vendredi plusieurs milliers de litres d'eau sur l'alpage Oberbaetruns dans le canton de St-Gall. Elle servira à abreuver le bétail. © KEYSTONE/ENNIO LEANZA
L'armée a acheminé vendredi plusieurs milliers de litres d'eau sur l'alpage Oberbaetruns dans le canton de St-Gall. Elle servira à abreuver le bétail. © KEYSTONE/ENNIO LEANZA
L'armée a acheminé vendredi plusieurs milliers de litres d'eau sur l'alpage Oberbaetruns dans le canton de St-Gall. Elle servira à abreuver le bétail. © KEYSTONE/ENNIO LEANZA


03.08.2018

En raison de la sécheresse, plusieurs agriculteurs de montagne doivent se faire ravitailler en eau par hélicoptère. Alors que l'armée est intervenue pour la 9e fois vendredi, le canton de Vaud a déclenché le plan ORCA et MétéoSuisse relevé le niveau d'alerte canicule.

Pour sa neuvième intervention de l'été, l'armée a acheminé plusieurs milliers de litres sur un alpage st-gallois. L'or bleu a été puisé dans le lac voisin de Walensee, a indiqué vendredi à Keystone-ATS sa porte-parole Delphine Allemand. Jusqu'à présent, les hélicoptères de l'armée n'ont été déployés qu'en Suisse orientale.

Aucun coût n'est facturé aux agriculteurs pour ces livraisons, précise Mme Allemand. Les vols sont financés via le budget ordinaire de l'armée, car ils servent aussi d'entraînement aux pilotes. L'armée intervient toutefois en dernier recours, lorsque les entreprises privées ne peuvent pas le faire, avait précisé en début de semaine un autre porte-parole de l'armée.

Vols privés

Il est difficile de savoir précisément combien d'interventions privées ont déjà eu lieu dans tout le pays. La Swiss Helicopter Association, qui représente plus d'une trentaine d'entreprises, ne dispose pas de chiffres pour l'ensemble de ses membres.

Depuis début juillet, l'entreprise Swiss Helicopter, qui possède quatorze bases à travers toute la Suisse, a effectué une trentaine de ravitaillement, dont sept en Suisse romande, plus particulièrement dans le canton de Fribourg, indique Patrick Aegerter, membre de la direction. Rien que vendredi, elle y a acheminé de l'eau sur quatre alpages gruériens.

La société Heli Linth, basée dans le canton de Glaris, fait état de quatre à cinq interventions. Il s'agit surtout de petites exploitations alpestres qui ont été approvisionnées avec des quantités relativement restreintes d'eau, jusqu'à 5000 litres, a expliqué vendredi à Keystone-ATS son directeur Reto Rüesch. Et de souligner que ce nombre de livraisons d'eau est "exceptionnel".

Le prix du transport dépend de plusieurs facteurs dont la durée du vol et l'éloignement entre le point d'eau et le lieu de livraison. A titre indicatif, M. Aegerter estime qu'il faut en moyenne compter entre 1500 et 2000 francs pour 10'000 litres d'eau. C'est aux agriculteurs de s'acquitter de la facture. Selon l'Union suisse des paysans, il n'existe pas d'assurance pour ce genre de cas.

Vaud prévoit un ravitaillement

Les hélicoptères militaires devraient bientôt aussi voler en Suisse romande. Le canton de Vaud a fait savoir vendredi qu'il avait déclenché le plan ORCA sécheresse et canicule pour les secteurs Préalpes et Jura. Il sera ainsi possible de faire appel aux hélicoptères de l'armée, une nécessité pour alimenter les alpages qui ne sont pas accessibles par la route par camion-citerne, précise-t-il dans un communiqué.

Le canton de Vaud compte quelque 40'000 têtes de bétail qui estivent sur plus de 1000 alpages. Certains d'entre eux ne disposent plus que de quelques jours de réserve pour abreuver leurs troupeaux, souligne le canton. L'opération d'approvisionnement démarrera à partir du 6 août.

Degré canicule relevé

La situation ne devrait pas se détendre. Selon MétéoSuisse, la vague de chaleur va se poursuivre ces prochains jours. L'office fédéral prolonge donc l'avertissement de canicule jusqu'au 8 août et relève même son degré de 3 à 4 pour le Valais central et le Bassin Lémanique. Au Tessin, un avertissement de degré 4 est en vigueur jusqu'à dimanche.

A Genève, le médecin cantonal a lancé vendredi une alerte canicule tandis que la ville a activé son plan canicule destiné aux personnes de 75 ans et plus. Les aînés étaient aussi au coeur des préoccupations vendredi à Porrentruy (JU). Pompiers, policiers et personnel administratif se sont rendus spontanément à leur domicile pour leur distribuer de l'eau et leur rappeler les recommandations du service de santé.

Conjointement avec l'Office fédéral de la santé publique, MétéoSuisse s'est aussi fait l'écho des comportements à adopter pour se protéger de la chaleur: éviter les activités physiques au plus chaud de la journée, maintenir les habitations et le corps le plus froid possible, boire beaucoup d'eau, prendre des repas froids et compenser la perte de sel pendant et après les activités sportives.

Selon MétéoSuisse, la vague de chaleur qui a débuté le 31 juillet sera l'une des 10 périodes de chaleur de 10 jours les plus intensives depuis le début des mesures en 1864. Dans la région de Bâle ou de Zurich, elle atteindra même la 4e place. Au Tessin, la vague de chaleur a débuté un peu plus tôt et devrait durer 17 jours. Pour Locarno-Monti, il s'agira de la 3e période de 17 jours la plus chaude depuis le début des mesures en 1935.

ats

UNE LIBERTÉ ABSOLUE!
UNE LIBERTÉ ABSOLUE!

Toute l’actualité de La Liberté sur vos supports numériques dès Fr. 9.- /mois !

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
Les perles de nos archives

Chaque semaine, notre rédaction met en valeur une thématique à travers le prisme des 147 ans d'histoire de «La Liberté».

La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00