La Liberté

25.06.2019

Le restaurant français Mirazur élu meilleur restaurant du monde

Le Noma à Copenhague est arrivé deuxième du classement des 50 meilleurs restaurants du monde, derrière le restaurant français Mirazur (archives). © KEYSTONE/AP POLFOTO/DRESLING JENS
Le Noma à Copenhague est arrivé deuxième du classement des 50 meilleurs restaurants du monde, derrière le restaurant français Mirazur (archives). © KEYSTONE/AP POLFOTO/DRESLING JENS
Le restaurant français Mirazur du chef argentin Mauro Colagreco a été élu meilleur restaurant du monde lors d'une cérémonie à Singapour. © KEYSTONE/EPA/WALLACE WOON
Le restaurant français Mirazur du chef argentin Mauro Colagreco a été élu meilleur restaurant du monde lors d'une cérémonie à Singapour. © KEYSTONE/EPA/WALLACE WOON


25.06.2019

Le restaurant français Mirazur du chef argentin Mauro Colagreco, situé à Menton dans le sud de la France, a été élu mardi meilleur restaurant du monde. Il a été désigné par le magazine britannique spécialisé Restaurant, lors d'une cérémonie à Singapour.

Le Noma à Copenhague arrive deuxième de ce classement des 50 meilleurs restaurants du monde, suivi par Asador Etxebarri en Espagne. Le restaurant Gaggan de Bangkok se classe troisième.

Mauro Colagreco était arrivé troisième de ce classement lors de la précédente édition. Accompagné de son épouse bésilienne Julia et de l'équipe du Mirazur, le chef est monté sur scène à l'annonce de sa victoire, tenant une énorme bannière représentant quatre drapeaux: ceux de l'Argentine, du Brésil, de la France et de l'Italie. "Cette bannière représente le Mirazur et une nouvelle manière de cuisiner en France," a-t-il déclaré.

Huit nationalités

Il a rendu hommage à la France qui lui a permis de "s'exprimer" à travers la cuisine, à l'Argentine pour "les souvenirs d'enfance", au Brésil qui lui a offert "l'amour de sa vie" et à l'Italie dont provient la moitié de son équipe. "Merci mon équipe. Vous le méritez. Merci mes amis pour nous avoir soutenus pendant ces 13 années", a-t-il ajouté.

Le Mirazur, dont la brigade compte 25 personnes de huit nationalités, est aujourd'hui auto-suffisant à 25%, avec le but de monter à 60-70% d'approvisionnement maison. Sauf exception, le reste vient de fournisseurs situés à 50 km à la ronde auxquels Colagreco voue une fidélité sans faille.

Le "50 Best" est décerné depuis 2002 par un millier d'"experts indépendants" (chefs, journalistes spécialisés, propriétaires de restaurants...) qui notent leurs expériences des 18 derniers mois sous l'égide du magazine "Restaurant" du groupe de presse britannique William Reed.

La légitimité de ce classement, parrainé par plusieurs marques, est régulièrement contestée, notamment par des chefs français qui l'accusent de complaisance et d'opacité. En réaction, ses détracteurs, français, mais aussi japonais et américains, ont lancé en 2015 "La liste", classement de mille tables à travers le monde.

ats, afp

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
UNE LIBERTÉ ABSOLUE!
UNE LIBERTÉ ABSOLUE!

Toute l’actualité de La Liberté sur vos supports numériques dès Fr. 9.- /mois !

Les perles de nos archives

Chaque semaine, notre rédaction met en valeur une thématique à travers le prisme des 147 ans d'histoire de «La Liberté».

La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00