La Liberté

03.12.2019

Le "roi de la cocaïne" dominicain arrêté, son réseau démantelé

Le Dominicain César Emilio Peralta aurait organisé le transport de "tonnes de cocaïne et de quantités significatives d'opioïdes" de la République dominicaine vers les Etats-Unis, Porto Rico et l'Europe (image symbolique). © KEYSTONE/AP/ARNULFO FRANCO
Le Dominicain César Emilio Peralta aurait organisé le transport de "tonnes de cocaïne et de quantités significatives d'opioïdes" de la République dominicaine vers les Etats-Unis, Porto Rico et l'Europe (image symbolique). © KEYSTONE/AP/ARNULFO FRANCO


03.12.2019

Le Dominicain César Emilio Peralta a été arrêté lundi en Colombie, ont annoncé les autorités dominicaines. L'homme est surnommé "le roi de la cocaïne" parce qu'il aurait fait acheminer "des tonnes" de drogue des Caraïbes vers les Etats-Unis et l'Europe.

Celui que l'on appelle aussi "el Abusador" (la Brute) a été interpellé au petit matin à Carthagène, dans le nord de la Colombie, a déclaré le procureur général dominicain, Jean Alain Rodriguez, lors d'une conférence de presse.

En outre, a-t-il ajouté, le réseau de trafiquants de Peralta, qui selon le FBI avait des ramifications au Venezuela, à Porto Rico et en Colombie, a été "complètement démantelé" lors d'une soixantaine d'opérations où 18 personnes ont été arrêtées.

Trois suspects ont été extradés vers les Etats-Unis et un quatrième est en train d'être remis à la justice américaine, a précisé M. Rodriguez.

Grosse récompense

Le FBI promettait une récompense de 100'000 dollars pour toute information qui mènerait à l'interpellation de César Emilio Peralta, 44 ans. "Nous sommes en contact avec le ministère colombien de la Justice pour organiser son extradition, que ce soit vers les Etats-Unis ou la République dominicaine", a encore indiqué le procureur général, en marquant sa "préférence" pour les Etats-Unis.

Le Trésor américain avait placé Peralta sur ses listes noires de narcotrafiquants étrangers en août dernier. Il le soupçonnait d'avoir organisé le transport de "tonnes de cocaïne et de quantités significatives d'opioïdes" de la République dominicaine vers les Etats-Unis, Porto Rico et l'Europe.

ats, afp

Abonnez-vous pour 9.-/mois
Abonnez-vous pour 9.-/mois
Suivez-nous sur insta

L’actu de votre région aussi sur @lalibfribourg

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00