La Liberté

23.02.2018

Le SMI termine en dessus des plus bas du jour, mais négatif

Sur la semaine, l'indice SMI a perdu 0,4% à la Bourse suisse (archives). © KEYSTONE/CHRISTIAN BEUTLER
Sur la semaine, l'indice SMI a perdu 0,4% à la Bourse suisse (archives). © KEYSTONE/CHRISTIAN BEUTLER


23.02.2018

La Bourse suisse a terminé sur une note légèrement négative vendredi. Dans l'après-midi, le SMI s'est éloigné assez nettement de son plus bas du jour juste sous les 8900 points pour s'arrêter juste sous son plus haut journalier.

Le SMI a terminé sur un recul de 0,21% à 8948,19 points, avec un plus bas à 8897,56 et un plus haut à 8955,52. Sur la semaine, l'indice a perdu 0,4%. Le SLI a terminé vendredi en recul de 0,16% à 1475,25 points et le SPI a cédé 0,16% à 10'305,94 points. Sur les trente valeurs vedettes, 21 ont reculé et neuf ont avancé.

Sika (-0,7%) a visiblement subi des prises de bénéfice. Le chimiste de la construction et de l'industrie automobile a publié ses résultats détaillés pour 2017 et confirmé ses objectifs à court et moyen terme. Il a augmenté le dividende, dans une mesure moindre qu'escompté.

Pour ce qui est de la tentative de prise de contrôle par Saint-Gobain, le groupe a relevé que cela demeure un élément d'incertitude. Les analystes ont un peu fait la moue, l'augmentation de dividende n'ayant notamment pas comblé leurs attentes.

Bancaires en recul

Les plus gros perdants du jour sont Lonza (-1,9%), Clariant (-1,6%) et Dufry (-0,9%).

La Deutsche Bank a abaissé l'objectif de cours de Dufry, mais a confirmé "buy". Le spécialiste des boutiques hors taxe devrait profiter de l'environnement économique positif et de l'extension du secteur de l'aviation civile. La question est de savoir si l'entreprise va maintenant verser des dividendes ou si elle va continuer d'investir dans la croissance et les acquisitions complémentaires.

Aux bancaires, Credit Suisse a perdu 0,6%, dans la foulée d'un verdict contesté aux Etats-Unis dans l'affaire des subprimes. La banque entend contester la pénalité de 351 millions de dollars (325 millions de francs) qui lui a été infligée par un tribunal. Julius Baer a cédé 0,5%, alors qu'UBS a limité la casse, ne cédant qu'un petit 0,1%.

Rares gagnants

Dans le camp des poids lourds, Nestlé (+0,2%) a retrouvé des eaux plus calmes et a soutenu l'indice. Les géants pharma Roche (-0,6%) et Novartis (-0,7%) ont en revanche pesé.

En tête des rares gagnants, Swiss Re (+2,5%) a dépassé les attentes avec son bénéfice net 2017, malgré les coûts occasionnés par les catastrophes naturelles de l'été dernier qui ont frappé les Etats-Unis et les Caraïbes.

Fort de sa performance, le réassureur a annoncé son intention de relever la rémunération de ses actionnaires et de lancer un nouveau programme de rachat d'actions à hauteur de 1 milliard de francs. Les analystes ont apprécié notamment la progression des volumes lors de la ronde des renouvellements de contrats en janvier.

Au 2e rang, Swisscom (+0,9%) avait annoncé jeudi l'avancement de son calendrier pour le passage à la 5G, s'attirant les louanges de certains analystes. La 3e marche du podium est occupée par Zurich (+0,4%).

LafargeHolcim (+0,3%) a jeté son dévolu sur son homologue britannique Kendall dont le chiffre d'affaires a atteint l'an dernier 33 millions de francs.

Wisekey profite de ses annonces

Sur le marché élargi, Basilea (-0,9%) a débuté le processus de recrutement de patients en vue d'une étude clinique de phase III sur le ceftobiprole, contre les infections bactériennes aiguës de la peau et de la structure cutanée (ABSSSI).

Parmi les gagnants, Also (+5,8%) a ajusté à la hausse ses objectifs à moyen terme, au terme d'un exercice 2017 solide. La société basée à Emmen vise un chiffre d'affaires entre 10 et 14 milliards d'euros (11,4 à 16 milliards de francs) et une marge opérationnelle brute (EBITDA) entre 2,1% et 2,6%. La division Solutions devrait représenter 30% des recettes, contre 10% pour l'unité Services.

Wisekey (+3,6%) a généré en 2017 un chiffre d'affaires de 43,5 millions de dollars selon un compte-rendu encore non audité. La direction entend poursuivre sur cette voie et prévoit un chiffre d'affaires de quelque 60 millions de dollars cette année.

Cembra continue de surfer sur la vague

Implenia (+1,8%) a décroché le contrat pour le développement et la construction d'un complexe immobilier à Rolle. Le volume d'investissement se monte à environ 80 millions de francs.

Liechtensteinische Landesbank (LLB, +1,4%) va reprendre le fonds LB(Swiss) Investment, basé à Zurich pour un montant non précisé.

Au lendemain des bons chiffres, Vontobel a relevé l'objectif de cours de Cembra Money Bank (+0,2%) et a confirmé "buy". L'analyste a notamment salué la croissance organique de 4% des crédits et le dividende extraordinaire.

ats, awp

Dans la même rubrique
Coupe du monde 2018
Coupe du monde 2018

Du 14 juin au 15 juillet, ne manquez rien de la grande fête du ballon rond!

UNE LIBERTÉ ABSOLUE!
UNE LIBERTÉ ABSOLUE!

Toute l’actualité de La Liberté sur vos supports numériques dès Fr. 9.- /mois !

Articles les plus lus
Dans les oreilles des programmateurs
Dans les oreilles des programmateurs

Cet été, découvrez les coups de coeur musicaux des programmateurs des festivals du canton.

Offre estivale exclusive
Offre estivale exclusive

Séjour authentique en Aveyron, pays du couteau, du fromage et des grands espaces!

La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00