La Liberté

19.06.2019

Le voile est levé sur les tarifs du futur RER transfrontalier

Mettre en place une tarification transfrontalière en lien avec la mise en service prochaine du Léman Express s'est avérée être une tâche d'une extrême complexité (archives). © KEYSTONE/SALVATORE DI NOLFI
Mettre en place une tarification transfrontalière en lien avec la mise en service prochaine du Léman Express s'est avérée être une tâche d'une extrême complexité (archives). © KEYSTONE/SALVATORE DI NOLFI


19.06.2019

Les tarifs appliqués sur le réseau du Léman Express sont désormais connus. Les autorités genevoises et françaises ont dévoilé mercredi ce qu'il en coûtera d'utiliser le nouveau RER transfrontalier, dont la mise en service est prévue le 15 décembre prochain.

Le système tarifaire harmonisé se nomme Léman Pass. Il regroupe dix réseaux de transports publics présents dans une région couvrant Genève, une partie du canton de Vaud et des départements français de la Haute-Savoie et de l'Ain. Il est le résultat d'une longue réflexion entamée en 2012.

Il s'agit d'un projet d'une complexité incroyable, a commenté devant les médias le conseiller d'Etat genevois Serge Dal Busco. Tout a été fait pour faciliter la vie des usagers et gommer l'effet de la frontière, a relevé, pour sa part, Martine Guibert, vice-présidente de la Région Auvergne-Rhône-Alpes.

Des tarifs modulables seront proposés, collant aux réalités des déplacements des habitants de la région. Il y aura environ 2500 possibilités différentes en fonction du point de départ et de la destination qui auront été choisis. Des billets simples ou des abonnements seront proposés pour chacun de ces trajets.

Sur mesure

On peut parler d'une tarification sur mesure, a noté Rémy Burri, le directeur responsable de la gestion tarifaire du Léman Express. Pour les personnes abonnées à une zone et qui restent dans cette zone, rien ne changera concernant les prix. A Genève, le billet à l'intérieur de la zone 10 reste à 3 francs.

La même logique s'appliquera de l'autre côté de la frontière, avec des prix TER inchangés pour des trajets effectués uniquement en France à bord du Léman Express. Les nouveautés interviendront, pour les usagers, lorsque les déplacements impliqueront des changements de zones, en d'autres termes, quand la frontière sera traversée.

Chaque secteur garde son autorité tarifaire, a relevé M.Burri. Cette indépendance fera que les tarifs pour des trajets plus longs pourront parfois être moins chers que ceux de trajets pourtant plus courts. Le billet entre Genève et Gaillard coûtera ainsi 4,90 francs, alors qu'il ne s'élèvera qu'à 4,60 francs pour aller à Gex.

Le système tarifaire du Léman Pass a été conçu pour être attractif. Un abonnement reliant une zone à une autre sera ainsi moins cher que le prix cumulé des abonnements de ces deux zones. Une personne qui possède déjà l'abonnement d'une zone pourra aussi se rendre dans une autre zone avec un billet complémentaire plus avantageux.

Déficit inévitable

Les tarifs prévus ne couvriront pas les coûts d'exploitation du nouveau RER transfrontalier. A ce stade, les chiffres ne sont pas encore disponibles, car tout dépendra du succès rencontré par le Léman Express, a expliqué M.Dal Busco. "Mais nous serons en dessous de 50%", a toutefois ajouté le magistrat.

Le Léman Express sera un réseau RER transfrontalier qui ne connaîtra pas d'équivalent en Europe de par son ampleur. Il permettra de se déplacer avec un titre de transport unique sur un territoire couvrant deux pays. Au total, le nouveau RER offrira 230 kilomètres de lignes et desservira 45 gares.

ats

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
UNE LIBERTÉ ABSOLUE!
UNE LIBERTÉ ABSOLUE!

Toute l’actualité de La Liberté sur vos supports numériques dès Fr. 9.- /mois !

Les perles de nos archives

Chaque semaine, notre rédaction met en valeur une thématique à travers le prisme des 147 ans d'histoire de «La Liberté».

La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00