La Liberté

17.05.2018

Le voyage de Maudet à Abou Dhabi payé par un entrepreneur libanais

Pierre Maudet reconnaît avoir été imprudent lors de son voyage à Abou Dhabi en 2015 (archives). © KEYSTONE/MARTIAL TREZZINI
Pierre Maudet reconnaît avoir été imprudent lors de son voyage à Abou Dhabi en 2015 (archives). © KEYSTONE/MARTIAL TREZZINI


17.05.2018

Le conseiller d'Etat genevois Pierre Maudet reconnaît jeudi dans des médias n'avoir pas payé lui-même son voyage controversé en novembre 2015 à Abou Dhabi. Un entrepreneur libanais, qui était le contact sur place de l'organisateur du voyage, a réglé la facture.

"J'ai sans doute été imprudent", admet M. Maudet dans un entretien diffusé par plusieurs journaux. Le paquet, comprenant le vol, l'hôtel et les places pour un Grand Prix de formule 1, "était pris en charge", explique-t-il.

Mais cette manière de procéder lui a posé problème, car, poursuit-il, "en principe, je finance toujours mes déplacements privés". Après avoir contrôlé le prix sur un site de réservation de voyage en ligne, il a versé la somme équivalant à séjour pour sa famille, soit 4000 francs pour deux adultes et trois enfants, à l'Eglise protestante de Genève (2000 francs) et à l'Eglise catholique (2000 francs).

"A aucun moment je n'ai envisagé et je n'ai eu le sentiment sur place que c'était en qualité de conseiller d'Etat que ces réservations avaient été faites", ajoute M. Maudet. "Cette personne sur place ne me connaissait pas".

Pas de contrepartie

Le ministre PLR assure qu'il n'y a pas eu de contrepartie. Il a discuté dans son hôtel avec le prince des Emirats arabes unis, qu'il avait rencontré quelques mois plus tôt à Dubaï lors d'un voyage officiel. "On a évoqué la visite du centre de vidéosurveillance du Grand Prix avec l'un de ses demi-frères et le commandant de la police".

M. Maudet reconnaît que, rétroactivement, il aurait été mieux avisé de renoncer au voyage. Mais "honnêtement, j'étais mal à l'aise (...) mais pas au point de l'annuler".

Le conseiller d'Etat genevois et son directeur de cabinet, qui avait également participé au voyage, sont visés par une enquête de la justice genevoise. La procédure a été ouverte pour acceptation d'un avantage, a indiqué mardi le ministère public genevois.

ats

UNE LIBERTÉ ABSOLUE!
UNE LIBERTÉ ABSOLUE!

Toute l’actualité de La Liberté sur vos supports numériques dès Fr. 9.- /mois !

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
Dans les oreilles des programmateurs
Dans les oreilles des programmateurs

Cet été, découvrez les coups de coeur musicaux des programmateurs des festivals du canton.

Les perles de nos archives

Chaque semaine, notre rédaction met en valeur une thématique à travers le prisme des 147 ans d'histoire de «La Liberté».

La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00