La Liberté

10.08.2020

Les banques cantonales toujours leaders dans les hypothèques

Le marché hypothécaire dans son ensemble ne devrait pas être affecté par la crise économique due au coronavirus. Les spécialistes de Moneypark.ch anticipent pour cette année une progression d'environ 3%. (archives) © KEYSTONE/URS FLUEELER
Le marché hypothécaire dans son ensemble ne devrait pas être affecté par la crise économique due au coronavirus. Les spécialistes de Moneypark.ch anticipent pour cette année une progression d'environ 3%. (archives) © KEYSTONE/URS FLUEELER
Partager cet article sur:
10.08.2020

Les banques cantonales conservent la première place sur le marché des prêts hypothécaires.

Alors que les caisses de pension font figure de petit acteur en matière de volumes octroyés, leur progression est fulgurante, relève une étude du portail de services financiers Moneypark.ch.

A la fin de l'année dernière, le volume total des crédits immobiliers en Suisse s'élevait à 1099,1 milliards de francs, en croissance de 3,0% sur un an. Sur cinq ans, cette activité a enregistré une progression de 15,4%, a relevé lundi Moneypark.ch.

Selon le portail spécialisé, le marché hypothécaire helvétique est l'un des plus importants au monde, proche au niveau des volumes de celui de l'Allemagne (1200 milliards d'euros ou près de 1300 milliards de francs).

Les banques cantonales se taillent la part du lion dans ce domaine avec une part de marché qui s'élevait à 35,2% fin 2019. Suivent les grandes banques (UBS, Credit Suisse) avec 24,7%, les établissements du réseau Raiffeisen (16,9%), les caisses régionales (9,1%), les autres banques (9,0%), les sociétés d'assurance (3,5%) et les caisses de pension (1,7%).

Ces deux dernières ont affiché des performances divergentes. Alors que les compagnies d'assurance ont vu en 2019 leur volume de crédits immobiliers reculer de 6,7% comparé à 2018, les caisses de pension ont enregistré une hausse de 6,7%.

"En raison de contraintes réglementaires (fortune liée) et d'une allocation de portefeuille traditionnellement plutôt axée sur le secteur du placement immobilier direct, leurs possibilités de croissance restent limitées", a indiqué Moneypark.ch au sujet des sociétés d'assurance.

Quant aux caisses de pension, leur "potentiel de croissance dans le domaine de l'hypothèque a encore une belle marge de progression pour ce secteur d'investissement".

Le marché hypothécaire dans son ensemble ne devrait pas être affecté par la crise économique due au coronavirus. Les spécialistes de Moneypark.ch anticipent pour cette année une progression d'environ 3%.

"Le deuxième semestre a (...) démarré très fort. De nombreuses caisses de pension et fondations de placement sont revenues en puissance sur le marché hypothécaire", qui est également porté par la hausse des prix de l'immobilier, a souligné Moneypark.ch.

ats, awp

suivez-nous sur insta

 

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00