La Liberté

23.07.2019

Les CFF découvrent des erreurs dans leur sécurité

Des incidents liés au système ETCS sont survenus à deux reprises ces derniers mois sur le réseau CFF (archives). © KEYSTONE/LUKAS LEHMANN
Des incidents liés au système ETCS sont survenus à deux reprises ces derniers mois sur le réseau CFF (archives). © KEYSTONE/LUKAS LEHMANN


23.07.2019

Au cours des derniers mois, deux trains ont été à tort autorisés à rouler, alors même que leur voie n'était pas libre. Les CFF ont découvert les failles dans la sécurité du train et pris des mesures.

Le système européen de contrôle des trains (ETCS) Level 2 est en cause. Il ne nécessite plus de signaux conventionnels classiques, car le conducteur de locomotive voit tous les signaux sur les écrans.

L'ETCS fonctionne bien sur les trajets ouverts. Dès que la topographie est plus variée, note un rapport, cela devient plus difficile. Dans les gares ou les hangars, des problèmes se posent également. Ces systèmes sont très complexes et doivent continuellement être mis à jour.

La semaine dernière, les CFF ont fait état de deux erreurs. A la fin juin, un train de fret équipé d'une locomotive Re420 sur l'axe Lausanne-Villeneuve a été par erreur autorisé à rouler, alors que la voie n'était pas libre. Un incident similaire s'était produit avec un train d'extinction et de secours en avril dernier sur la ligne de base du Saint-Gothard, près de Flüelen (UR).

Dans les deux cas, selon les CFF, personne n'a été blessé et "il n'y a eu aucun danger". Les véhicules concernés ont immédiatement été arrêtés. Après l'incident de Flüelen, les CFF ont également revu et amélioré le processus de maintenance et ont chargé le secteur de la livraison de procéder à la correction.

Mauvais endroit affiché

"Les incidents sont dus à une combinaison de plusieurs facteurs", selon les CFF. Lors de la maintenance, des réglages incorrects ont empêché le positionnement correct des véhicules. Ni les systèmes embarqués ni ceux de secours n'auraient réagi à cette erreur. La combinaison de ces faits a conduit à un signal erroné donnant l'impression que la voie était libre.

Désormais, les CFf vérifieront systématiquement si les véhicules présentent une anomalie dans l'inscription de leur position. Tous les employés concernés, les gestionnaires d'infrastructure et les compagnies de chemin de fer ont été informés. Les systèmes de sécurité ont par ailleurs été reconfigurés le long des lignes de chemin de fer concernées.

ats

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
Abonnez-vous pour 9.-/mois
Abonnez-vous pour 9.-/mois

25 articles par mois, l’info qu’il vous faut quand il faut. Pour ceux qui savent exactement ce qu’ils veulent.

Les perles de nos archives

Chaque semaine, notre rédaction met en valeur une thématique à travers le prisme des 147 ans d'histoire de «La Liberté».

La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00