La Liberté

03.05.2014

Les chrétiens-sociaux en faveur d'un salaire minimum

Le Centre Gauche PCS Suisse a changé de nom en 2013 (arc.)
Le Centre Gauche PCS Suisse a changé de nom en 2013 (arc.)


03.05.2014

Le Centre Gauche PCS Suisse (ex-PCS) appelle à voter "oui" à l'initiative populaire "pour un salaire minimum", soumise au vote le 18 mai prochain. Selon le parti, réuni samedi en assemblée des délégués à Berne, un travail à 100% devrait suffire pour subsister et nourrir une famille.

Quiconque travaille à plein temps ne devrait pas émarger à l'aide sociale ou vivre dans la pauvreté, indique le Centre Gauche PCS Suisse dans son communiqué.

Par ailleurs, l'assemblée rejette le fonds d'acquisition des Gripen. La situation sécuritaire en Suisse et en Europe ne justifie pas un tel achat. Le fait que la version définitive de l'avion n'existe pas encore soulève en outre des doutes sur le choix du Gripen, selon le parti.

L'initiative sur les pédophiles ne trouve pas non plus grâce aux yeux du parti. Avec ce texte, le principe de proportionnalité ne serait plus respecté. La révision du code pénal, déjà sous toit, suffira à protéger l'intégrité des enfants et reprend les buts principaux des initiants, estime le parti.

Les délégués ont également plébiscité l'arrêté fédéral concernant les soins médicaux de base. Le Parti chrétien-social (PCS), fondé en 1997, avait changé de nom en octobre de l'année dernière.

ats

UNE LIBERTÉ ABSOLUE!
UNE LIBERTÉ ABSOLUE!

Toute l’actualité de La Liberté sur vos supports numériques dès Fr. 9.- /mois !

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
Les perles de nos archives

Chaque semaine, notre rédaction met en valeur une thématique à travers le prisme des 147 ans d'histoire de «La Liberté».

La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00