La Liberté

03.04.2018

Les Diablerets: le Meilleret sera prêt pour les JO de la Jeunesse

Avec le retrait de la dernière opposition, plus rien ne s'oppose à la tenue des Jeux olympiques de la Jeunesse aux Diablerets en 2020 (archives). © KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT
Avec le retrait de la dernière opposition, plus rien ne s'oppose à la tenue des Jeux olympiques de la Jeunesse aux Diablerets en 2020 (archives). © KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT


03.04.2018

La station des Diablerets (VD) pourra accueillir en 2020 les épreuves de ski alpin des Jeux olympiques de la Jeunesse (JOJ). Un terrain d'entente a été trouvé avec les opposants. Les travaux sur le site du Meilleret devraient débuter fin mai ou début juin.

"Plus rien ne peut empêcher que les JOJ se tiennent aux Diablerets. C'est un certain ouf de soulagement", a expliqué mardi à l'ats Pierre Besson, directeur de Télé Villars-Gryon Diablerets (TVGD SA).

Après des mois de discussions, les parties prenantes ont trouvé un terrain d'entente final, qui permettra de remplacer le télésiège par une télécabine dix places et d'élargir la piste de la Jorasse, en défrichant de la forêt. Pour les JOJ, il est également prévu de construire un tunnel de 70 mètres pour éviter un croisement de pistes et de renforcer l'enneigement artificiel dans la zone.

Les autorisations fédérales et cantonales devraient tomber "ce mois encore". "Le PPA est validé, comme la construction de la télécabine. Les autorisations vont suivre automatiquement", estime M. Besson. Sur la piste, des compétitions tests auront lieu dès l'hiver prochain, notamment une Coupe d'Europe FIS Dames.

La dernière opposition, émanant d'un couple, a été retirée la semaine dernière. Dans leur communiqué, TVGD et le syndic de la commune d'Ormont-Dessus font leur mea culpa, reconnaissant des "négligences et manquements" et admettant qu'ils auraient dû approcher certains opposants avant la mise à l'enquête.

Une dizaine d'oppositions

Lors de la mise à l'enquête, l'été dernier, le projet avait suscité une dizaine d'oppositions, dont celle de Pro Natura. L'organisation de protection de l'environnement voulait des précisions sur les compensations écologiques et des garanties qu'il n'y aurait pas de ski dans la forêt, pour ne pas déranger la faune, selon M. Besson.

Le déblocage du dossier est une bonne nouvelle pour l'organisation des JOJ Lausanne 2020, après plusieurs revers. En février, le Conseil communal de Morges avait renoncé à aménager sa patinoire pour accueillir le curling. Ces épreuves auront finalement lieu à Champéry (VS). Le ski de fond, prévu à la Vallée de Joux, pourrait être visé par un recours.

ats

UNE LIBERTÉ ABSOLUE!
UNE LIBERTÉ ABSOLUE!

Toute l’actualité de La Liberté sur vos supports numériques dès Fr. 9.- /mois !

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
Les perles de nos archives

Chaque semaine, notre rédaction met en valeur une thématique à travers le prisme des 147 ans d'histoire de «La Liberté».

La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00