La Liberté

16.08.2018

Les élèves valaisans reprennent le chemin de l'école

Claude Pottier, chef du service de la formation professionnelle, le conseiller d'Etat Christophe Darbellay et Jean-Philippe Lonfat, chef du service de l'enseignement (de gauche à droite), ont évoqué les nouveautés et défis de la rentrée scolaire 2018 et 2019 en Valais. © KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT
Claude Pottier, chef du service de la formation professionnelle, le conseiller d'Etat Christophe Darbellay et Jean-Philippe Lonfat, chef du service de l'enseignement (de gauche à droite), ont évoqué les nouveautés et défis de la rentrée scolaire 2018 et 2019 en Valais. © KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT


16.08.2018

Quelque 52'000 élèves valaisans retrouveront les bancs d'école dès lundi. Risque de pénurie d'enseignants, numérisation, projet de nouveau collège sont quelques-uns des thèmes évoqués jeudi par le canton.

Le nombre d'élèves a légèrement augmenté dans tous les degrés de l'école obligatoire et du secondaire. Quant aux effectifs d'apprentis, il est resté stable, a indiqué Christophe Darbellay, chef du département de l'économie et de la formation, devant la presse réunie au cycle d'orientation d'Octodure à Martigny.

Près de 5000 enseignants retrouveront également le chemin des classes. Malgré 20 postes supplémentaires, le manque d'enseignants menace, notamment en primaire. "Nous sommes à flux tendu", a précisé le chef du département.

Pour tenter de renverser la vapeur, le nombre de places en première année de la Haute école pédagogique (HEP) a été augmenté de 10% l'an dernier et renforcé encore cette année, a relevé Jean-Philippe Lonfat, chef du service valaisan de l'enseignement. Toutes les filières y menant ont également été renforcées et une réflexion globale est poursuivie sur le sujet.

Epauler le corps enseignant

La numérisation fait partie des priorités du département. Son fer de lance se nomme Centre de compétences ICT-VS. Son rôle est notamment d'épauler et de conseiller le corps enseignant et les communes sur tout ce qui touche à l'acquisition et l'utilisation d'équipement informatique. Pour cette rentrée scolaire, le département a doté le centre de sept postes à plein temps et de locaux supplémentaires.

Par ailleurs, le département poursuit sa réflexion sur le temps scolaire: sur le plan suisse, le Valais est en 23e position en ce qui concerne le temps-élèves pour les 1H et 2H, a déploré Christophe Darbellay. "Le scénario le plus probable est que nous passions de 12 à 16 périodes pour les 1H et de 24 à 28 périodes pour les 2H", a-t-il précisé.

100 millions pour les collèges

Le canton continue à investir dans la rénovation d'établissements scolaires. "Des projets ambitieux se déploient avec le démarrage prochain du concours du nouveau collège de Sion et la réalisation d'une étude de rénovation du collège de St-Maurice".

Le coût du nouveau collège de Sion prévu au sud de la ville est estimé à 80 millions de francs. Il devrait ouvrir ses portes d'ici à 2023.

Les étudiants se répartiront dès lors entre le nouvel établissement et le collège des Creusets, l'actuel collège de la Planta accueillant l'école de culture générale et de commerce et l'école préprofessionnelle. Quant à la rénovation du collège de St-Maurice, elle est estimée à 20 millions de francs.

ats

UNE LIBERTÉ ABSOLUE!
UNE LIBERTÉ ABSOLUE!

Toute l’actualité de La Liberté sur vos supports numériques dès Fr. 9.- /mois !

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
Les perles de nos archives

Chaque semaine, notre rédaction met en valeur une thématique à travers le prisme des 147 ans d'histoire de «La Liberté».

La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00