La Liberté

Les hommes toujours plus nombreux à travailler à temps partiel

Les femmes sont moins nombreuses à travailler à temps partiel (illustration). © KEYSTONE/GEORGIOS KEFALAS
Les femmes sont moins nombreuses à travailler à temps partiel (illustration). © KEYSTONE/GEORGIOS KEFALAS


Publié le 05.03.2024


En hausse constante depuis 2007, la part des hommes travaillant à temps partiel en Suisse (soit à moins de 90%) frôle désormais les 20%. Les femmes en revanche tendent à augmenter leur temps d'activité.

Alors que 88,1% des hommes actifs travaillaient à plein temps en 2007, cette part s'est réduite à 80,4% en 2023, selon les chiffres de l'Office fédéral de la statistique (OFS).

Le travail à temps partiel est toujours plus populaire chez les hommes, une évolution quasi constante depuis plusieurs années, note l'OFS.

De leur côté, les femmes travaillent toujours majoritairement à temps partiel (58,1%, un chiffre relativement stable), mais leur taux d'engagement a tendance à augmenter. Ainsi, elles étaient 22,7% à travailler à un taux inférieur à 50% en 2023, contre 27% en 2007. Cette valeur s'élève à 7,6% chez les hommes.

Les chiffres de l'OFS indiquent également que les plus de 65 ans travaillent toujours davantage sur les quinze dernières années. Un homme sur six (16,3%) et une femme sur douze (8,6%) de cette catégorie d'âge étaient ainsi actifs ou en recherche d'emploi en 2023, contre respectivement 14,7 et 7,6% l'année précédente.

Enfin, le taux de chômage a légèrement baissé entre 2022 et 2023, passant de 4,7 à 4,4% chez les femmes et de 4,2 à 3,9% côté masculin. Selon le groupe d'âge, seul celui des 15-24 ans a augmenté durant la période considérée.

ats

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11