La Liberté

22.09.2018

Ligne THT Chamoson-Chippis: peu de chances de déplacer des pylônes

La construction de la ligne électrique prévue entre Chamoson et Chippis a commencé à la fin août (archives). © KEYSTONE/VALENTIN FLAURAUD
La construction de la ligne électrique prévue entre Chamoson et Chippis a commencé à la fin août (archives). © KEYSTONE/VALENTIN FLAURAUD


22.09.2018

Les négociations entre le gouvernent valaisan et Swissgrid pour déplacer des pylônes de la ligne électrique à très haute tension Chamoson-Chippis ont peu de chances d'aboutir, estime un dirigeant de la société. Toutes les normes légales sont respectées, selon lui.

"Le Tribunal fédéral a validé définitivement le permis de construire", rappelle dans un entretien diffusé samedi par Le Nouvelliste Maurice Dierick, le responsable réseau de la société pour l'exploitation du réseau électrique suisse. "Avec cette décision très contraignante des juges, nous n'avons plus de marge de manoeuvre", souligne-t-il.

Il note que tout nouveau tracé devrait faire l'objet d'une nouvelle mise à l'enquête, "soumise aux oppositions habituelles". Il faudrait alors que des investisseurs se manifestent, "car ce ne serait pas à Swissgrid d'assumer les coûts" supplémentaires. Mais "nous ne fermons pas la porte aux discussions", ajoute-t-il.

Forte opposition

La mobilisation contre la ligne aérienne THT est forte en Valais. Face à la grogne populaire, le Conseil d'Etat valaisan a débloqué 250'000 francs afin d'analyser la possibilité de déplacer quatre pylônes vers le sud sur le territoire de Grône (VS). Il mène en parallèle des discussions avec la société Swissgrid.

Le gouvernement espère ainsi rassurer la population de la commune, et notamment des parents d'élèves inquiets de l'implantation de cette ligne à très haute tension à proximité de l'école.

Le Grand Conseil valaisan a, quant à lui, accepté une initiative urgente visant à suspendre la construction de la ligne, suite à la récente publication d'une étude géologique, indiquant que 34 des 52 pylônes de la ligne aérienne se trouveraient en zone de danger.

Le responsable de Swissgrid écarte cependant ce problème dans Le Nouvelliste. "Il n'y a rien d'exceptionnel dans cette situation", déclare-t-il. "Swissgrid construit régulièrement des ouvrages en zone rouge".

Selon Swissgrid, la construction de la ligne THT entre Chamoson (VS) et Chippis (VS) a démarré à la fin août. Les premiers pylônes sont prévus au début 2019. La ligne de 28 kilomètres doit permettre la liaison vers l'est et une connexion au réseau international.

ats

UNE LIBERTÉ ABSOLUE!
UNE LIBERTÉ ABSOLUE!

Toute l’actualité de La Liberté sur vos supports numériques dès Fr. 9.- /mois !

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
Les perles de nos archives

Chaque semaine, notre rédaction met en valeur une thématique à travers le prisme des 147 ans d'histoire de «La Liberté».

La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00