La Liberté

14.04.2021

Ligue des champions: le Real et City dans le dernier carré

Mohamed Salah perplexe: Liverpool a raté trop d'occasions © KEYSTONE/EPA/Peter Powell
Mohamed Salah perplexe: Liverpool a raté trop d'occasions © KEYSTONE/EPA/Peter Powell
Foden et Guardiola jubilent © KEYSTONE/AP/Martin Meissner
Foden et Guardiola jubilent © KEYSTONE/AP/Martin Meissner
Partager cet article sur:
14.04.2021

Le Real Madrid a sereinement composté son billet pour les demi-finales de la Ligue des champions en obtenant le nul 0-0 à Liverpool. Manchester City en a fait de même en gagnant 2-1 à Dortmund.

A Anfield, sans son fervent public qui l'avait poussé dans de nombreux exploits européens dans le monde d'avant la pandémie, Liverpool a livré un bien meilleur match que la semaine dernière à Madrid, ce qui n'était certes pas difficile. Cela n'a toutefois de loin pas été suffisant.

Les Reds, pour qui Xherdan Shaqiri est entré à la 82e, ont fait preuve de beaucoup trop d'imprécision dans leurs tentatives, gâchant toutes leurs occasions. Ils se sont aussi heurtés à un Courtois impeccable notamment en début de match devant Salah (2e) et Milner (11e), ainsi qu'à la reprise sur un tir de Firmino (46e).

Bien en place

Les Espagnols, forts de leur avance 3-1 prise à l'aller, avaient choisi d'attendre leurs adversaires en défense et de voir venir, bien en place. De fait, ils n'ont été dangereux que deux fois, par Benzema (20e, tir dévié sur le poteau) et Vinicius (66e), qui se brisait sur Alisson. Mais il n'y avait pas besoin d'en faire plus.

Il aurait fallu plus de feu, de folie, pour que Liverpool parvienne à effectuer une remontée du style de celle contre Barcelone en 2019. Et surtout l'appui du public...

Dortmund a rêvé

Les deux autres joueurs suisses engagés mercredi ne verront pas non plus les demi-finales. Le Borussia Dortmund de Marwin Hitz, qui a été bon, et Manuel Akanji a été éliminé après une belle bataille par Manchester City, qui s'est imposé 2-1 comme à l'aller.

Le BVB a cependant eu le temps de rêver un moment après l'ouverture du score de son joyau anglais Jude Bellingham (15e). A ce moment, les Allemands étaient virtuellement qualifiés. Ils ont défendu cette position avec acharnement, et les visiteurs ont peiné à se montrer dangereux sauf sur un tir soudain de De Bruyne repoussé par la transversale (25e). Le BVB défendait se montrait très déterminé dans les duels.

Il a fallu un penalty discutable sur une main de Can pour que Mahrez parvienne à égaliser (55e) et à remettre les Anglais sur la bonne voie. Foden, qui avait déjà signé le 2-1 à Manchester, récidivait à la 75e sur une grosse frappe.

Pep Guardiola a ainsi brisé la malédiction: pour la première fois depuis qu'il dirige City, son équipe se retrouve dans le dernier carré, où elle aura le PSG comme adversaire. L'autre demi-finale opposera le Real à Chelsea.

ats

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00