La Liberté

17.09.2019

Ligue des champions: Liverpool battu à Naples

Insigne devance Henderson, et Naples a battu Liverpool © KEYSTONE/EPA ANSA/CIRO FUSCO
Insigne devance Henderson, et Naples a battu Liverpool © KEYSTONE/EPA ANSA/CIRO FUSCO


17.09.2019

Cette première soirée de Ligue des champions a été marquée par l'entrée en lice manquée du tenant du titre. Liverpool s'est en effet incliné 2-0 à Naples (groupe E).

L'autre affiche de la soirée, entre Borussia Dortmund et Barcelone (groupe F), s'est conclue sur un 0-0. Ces deux chocs ont débouché sur des rencontres serrées et souvent fermées, sans beaucoup d'occasions, avec des défenses prenant le pas sur les attaques.

Au San Paulo, Liverpool, avec un Shaqiri entré à la 87e seulement, a donc entamé la défense de son trophée par une défaite, tout comme voici un an. Ne l'oublions pas, les Reds avaient perdu leurs trois matches à l'extérieur la saison dernière en phase de poules.

Adrian a effectué un arrêt prodigieux sur une reprise de Mertens (49e). Les Reds ont eu plusieurs actions dangereuses, mais se sont souvent heurtés au roc Koulibaly. Meret a aussi mis son veto sur des essais de Mané et Salah. C'est sur un penalty bien généreux que Mertens a donné l'avantage aux Napolitains (82e). Llorente a fait le break dans les arrêts de jeu.

Salzbourg se trouve un héros

Le héros de la soirée aura été le méconnu Norvégien Erling Braut Haaland (19 ans). Cet attaquant au physique impressionnant s'est fait l'auteur d'un triplé en première mi-temps avec Salzbourg, qui a laminé les Belges de Genk 6-2 dans le groupe E. Les Autrichiens pourront ainsi se rendre à Liverpool sans aucune pression dans deux semaines.

A Dortmund, le Borussia de Lucien Favre, avec Bürki et Akanji titulaires, n'est pas parvenu à faire chuter le FC Barcelone, où Messi est entré pour la dernière demi-heure à la place du jeune Fati. Les Allemands ont bénéficié d'une grosse occasion sur penalty, mais Reus a échoué sur son compatriote Ter Stegen (57e). Brandt a ensuite tiré sur la barre des Catalans. Aux points, le Borussia a bel et bien dominé.

L'Inter Milan a évité de peu de manquer totalement son départ dans ce groupe. Les nerazzurri ont arraché l'égalisation à 1-1 contre Slavia Prague par Barella à la 92e. L'équipe d'Antonio Conte, très ambitieuse cette saison, n'avait sans doute pas pensé égarer deux points dès son entrée en lice, en plus à domicile. Cela pourrait lui coûter cher au moment du décompte final.

Benfica battu malgré Seferovic

Dans un groupe G qui semble assez homogène, Lyon et le Zénit Saint-Pétersbourg ont fait match nul 1-1. Ce n'est pas forcément une bonne affaire pour le club français. Benfica Lisbonne, avec Seferovic dès la 76e, a été surpris chez lui par le RB Leipzig, vainqueur 2-1 grâce à un doublé de Werner. Le Suisse a réduit l'écart en vain (84e).

Enfin, dans le groupe H, Ajax Amsterdam a convaincu en dominant nettement Lille 3-0. Valence a pour sa part provoqué la surprise en allant gagner 1-0 à Londres contre Chelsea, qui a manqué le penalty de l'égalisation à la 88e par Barkley.

ats

Abonnez-vous pour 9.-/mois
Abonnez-vous pour 9.-/mois
Suivez-nous sur insta

L’actu de votre région aussi sur @lalibfribourg

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00