La Liberté

11.12.2018

Liverpool et le PSG en 8es de finale

Salah a inscrit le but de la qualification © Keystone/AP/Dave Thompson
Salah a inscrit le but de la qualification © Keystone/AP/Dave Thompson


11.12.2018

Liverpool et le PSG joueront les 8es de finale de la Ligue des champions.

Les Reds ont validé leur ticket en battent Naples 1-0 à Anfield. Ils terminent au 2e rang du groupe C derrière les Parisiens, vainqueurs 4-1 de l'Etoile Rouge à Belgrade.

Finaliste malheureux de l'édition 2017/2018, Liverpool n'a donc pas failli. Une victoire 1-0 suffisait au bonheur des leaders de la Premier League, qui ont assuré l'essentiel sans le concours de Xherdan Shaqiri (resté sur le banc) en première mi-temps. C'est l'ancien Bâlois Mohamed Salah, auteur d'un triplé samedi en championnat d'Angleterre à Bournemouth, qui a signé l'unique but à la 34e minute.

Leader invaincu avant cette ultime journée, Naples devra donc se contenter de l'Europa League au printemps. La pilule est dure à avaler pour le coach Carlo Ancelotti: cette rencontre aurait pu épouser un tout autre scenario si l'arbitre Damir Skomina s'était montré moins indulgent envers Virgil van Dijk, qui aurait pu écoper d'un carton rouge pour son tacle assassin commis sur Dries Mertens dès la 13e minute...

Le PSG était également maître de son destin, une "simple" victoire lui permettant d'atteindre pour la septième année consécutive le stade des 8es de finale. Les hommes de Thomas Tuchel ont maîtrisé leur sujet dans le "Makarana" de Belgrade, où ni Liverpool ni Naples n'ont pu obtenir les trois points. Ils menaient déjà 2-0 à la mi-temps grâce à des réussites de Cavani, parfaitement servi par Mbappé (15e), et de Neymar (40e).

Tottenham devance l'Inter

Un dernier ticket de 8e de finaliste devait encore être attribué mardi soir. Il a été obtenu par Tottenham, qui décroche la 2e place du groupe B derrière le FC Barcelone grâce au nul (1-1) obtenu sur le terrain d'un Barça "bis" (Messi, Piqué, Busquets et Jordi Alba sur le banc au coup d'envoi, Luis Suarez ménagé). Menés au score dès la 7e minute, les Londoniens ont égalisé à la 85e par l'intermédiaire de Lucas Moura. Ils devancent l'Inter Milan, contraint au nul (1-1) face au PSV Eindhoven, grâce à leur attaque plus prolifique.

A l'instar du coach du Barça Ernesto Valverde, Lucien Favre a également fait tourner son effectif mardi. Cela n'a pas empêché "son" Borussia Dortmund de s'imposer 2-0 à Monaco, où Raphael Guerreiro a trompé deux fois la vigilance de Diego Benaglio (15e et 88e). Préféré à Roman Bürki, Marwin Hitz a donc fêté un blanchissage pour sa première titularisation en Ligue des champions. Et le Borussia remporte cette poule A devant l'Atlético Madrid, contraint au nul (0-0) à Bruges.

ats

UNE LIBERTÉ ABSOLUE!
UNE LIBERTÉ ABSOLUE!

Toute l’actualité de La Liberté sur vos supports numériques dès Fr. 9.- /mois !

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
Les perles de nos archives

Chaque semaine, notre rédaction met en valeur une thématique à travers le prisme des 147 ans d'histoire de «La Liberté».

La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00