La Liberté

18.01.2019

Marco Schwarz prince de Wengen

Marco Schwarz a parfaitement négocié la descente du combiné à Wengen © KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT
Marco Schwarz a parfaitement négocié la descente du combiné à Wengen © KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT


18.01.2019

Marco Schwarz a remporté le combiné de Wengen. L'Autrichien a devancé de 0''42 Victor Muffat-Jeandet et d'1''12 Alexis Pinturault, alors que le meilleur Suisse, Mauro Caviezel, a pris la 4e place.

Si l'on ose parler de roi du Lauberhorn en cas de victoire, il convient de réserver ce titre au vainqueur de la descente du samedi. Mais on peut parler de prince pour celui qui s'impose en combiné la veille. Et ce titre de noblesse va à Marco Schwarz dans une discipline où on ne l'attendait pas forcément. Lauréat du City Event d'Oslo, souvent très bien classé au terme des premières manches de slalom, le skieur de Radenthein s'est souvent emmêlé les spatules sur les seconds tracés.

Alors quand il s'agit d'une descente raccourcie au programme en lieu et place d'une manche entre les piquets, la crainte de voir l'Autrichien relégué en fond de classement était réelle. Et pourtant, c'est avec maestria que Schwarz a remporté ce premier combiné de la saison. En tête après le slalom, il a magnifiquement su dompter un Lauberhorn moins difficile qu'à l'accoutumée. Il n'a par exemple cédé qu'1''82 à Vincent Kriechmayr, le plus véloce en descente.

Si la présence sur le podium de Victor Muffat-Jeandet, vainqueur l'année passée, et d'Alexis Pinturault n'est pas une surprise, un homme peut nourrir des regrets: Mauro Caviezel. Le Grison, idéalement placé après le slalom avec une 6e place à 1''60 de Schwarz, échoue finalement au pied du podium à 1''23.

L'autre bonne surprise émane de Sandro Simonet, spécialiste de slalom et qui a réussi une brillante 11e place.

Luca Aerni peut nourrir bien des regrets. Parti avec le dossard 23 en slalom, le Bernois de Crans a totalement manqué sa manche de slalom. Sur une piste marquée, le champion du monde a bien tenté de limiter la casse, mais il a tout de même concédé 2''96 à Schwarz entre les piquets. Il finit 17e, juste derrière Carlo Janka.

"Sur la descente je me suis fait plaisir, a expliqué Aerni au micro de la RTS. Il y avait une bonne visibilité. En slalom je suis bien parti, mais j'ai eu de la peine à garder le rythme. Je ne sais pas si je vais m'entraîner en slalom samedi. Le but, c'est d'être frais dimanche matin."

ats

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
Abonnez-vous pour 9.-/mois
Abonnez-vous pour 9.-/mois

25 articles par mois, l’info qu’il vous faut quand il faut. Pour ceux qui savent exactement ce qu’ils veulent.

Les perles de nos archives

Chaque semaine, notre rédaction met en valeur une thématique à travers le prisme des 147 ans d'histoire de «La Liberté».

La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00