La Liberté

19.05.2019

Masters 1000 de Rome: 9e sacre pour Nadal

Un moment de tendresse entre Djokovic et Nadal © KEYSTONE/AP/GREGORIO BORGIA
Un moment de tendresse entre Djokovic et Nadal © KEYSTONE/AP/GREGORIO BORGIA


19.05.2019

Rafael Nadal (ATP 2) retrouve la forme sur terre battue à une semaine de Roland-Garros. L'Espagnol a remporté le Masters 1000 de Rome en battant en finale le Serbe Novak Djokovic (ATP 1) 6-0 4-6 6-1.

Nadal s'est imposé pour la neuvième fois de sa carrière au Foro Italico. C'est aussi son premier titre cette année sur sa surface de prédilection et le 81e en tout.

L'Espagnol a aussi gagné son 34e Masters 1000. Il devient au passage le recordman de titres dans cette catégorie, puisqu'il était auparavant à égalité avec Djokovic avec 33 trophées chacun.

Absolument impeccable dans le premier set, conclu sur un 6-0 qui n'avait jamais été vu lors des 54 premières confrontations entre les deux hommes, Nadal a laissé un petit espoir au no 1 mondial en se montrant un peu moins impitoyable lors de la deuxième manche. L'Espagnol a, en effet, laissé filer plusieurs balles de break, permettant à Djokovic de conclure 6-4 à sa deuxième balle de break du match seulement.

Mais dans le troisième set, Nadal a de nouveau accéléré et Djokovic, qui avait dû longuement batailler en quart de finale contre Del Potro puis en demi-finale contre Schwartzman, a nettement cédé (6-1). "Je ne veux pas parler de fatigue. Simplement, Rafa a été trop fort aujourd'hui. J'ai quand même réussi à lui prendre un set", a déclaré Djokovic en italien après le match. Nadal lui a répondu, dans la même langue, lui souhaitant "bonne chance pour Roland-Garros".

"Pour moi, c'est toujours un honneur. Je me souviens encore de ma première fois ici en 2005. Etre encore là avec cette coupe tellement d'années après, cela signifie beaucoup pour moi", a déclaré l'Espagnol.

Nadal s'est imposé pour la neuvième fois de sa carrière au Foro Italico. C'est aussi son premier titre cette année sur sa surface de prédilection et le 81e en tout.

L'Espagnol a aussi gagné son 34e Masters 1000. Il devient au passage le recordman de titres dans cette catégorie, puisqu'il était auparavant à égalité avec Djokovic avec 33 trophées chacun.

Absolument impeccable dans le premier set, conclu sur un 6-0 qui n'avait jamais été vu lors des 54 premières confrontations entre les deux hommes, Nadal a laissé un petit espoir au no 1 mondial en se montrant un peu moins impitoyable lors de la deuxième manche. L'Espagnol a, en effet, laissé filer plusieurs balles de break, permettant à Djokovic de conclure 6-4 à sa deuxième balle de break du match seulement.

Mais dans le troisième set, Nadal a de nouveau accéléré et Djokovic, qui avait dû longuement batailler en quart de finale contre Del Potro puis en demi-finale contre Schwartzman, a nettement cédé (6-1). "Je ne veux pas parler de fatigue. Simplement, Rafa a été trop fort aujourd'hui. J'ai quand même réussi à lui prendre un set", a déclaré Djokovic en italien après le match. Nadal lui a répondu, dans la même langue, lui souhaitant "bonne chance pour Roland-Garros".

"Pour moi, c'est toujours un honneur. Je me souviens encore de ma première fois ici en 2005. Etre encore là avec cette coupe tellement d'années après, cela signifie beaucoup pour moi", a déclaré l'Espagnol.

ats

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
UNE LIBERTÉ ABSOLUE!
UNE LIBERTÉ ABSOLUE!

Toute l’actualité de La Liberté sur vos supports numériques dès Fr. 9.- /mois !

Les perles de nos archives

Chaque semaine, notre rédaction met en valeur une thématique à travers le prisme des 147 ans d'histoire de «La Liberté».

La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00