La Liberté

22.10.2021

Maurice Mischler veut un duo vert au Conseil d'Etat vaudois

Maurice Mishcler souhaite que les Verts lancent deux candidats (archives). © KEYSTONE/IMAGIE
Maurice Mishcler souhaite que les Verts lancent deux candidats (archives). © KEYSTONE/IMAGIE
Maurice Mischler propose un ticket vert à deux pour le Conseil d'Etat vaudois (archives). © KEYSTONE/IMAGIE
Maurice Mischler propose un ticket vert à deux pour le Conseil d'Etat vaudois (archives). © KEYSTONE/IMAGIE
Partager cet article sur:
22.10.2021

Un deuxième Vert est sur les rangs pour l'élection au Conseil d'Etat vaudois en mars 2022. Après le favori Vassilis Venizelos, l'ancien syndic d'Epalinges Maurice Mischler a déposé sa candidature. Les Verts vaudois décideront le 20 novembre de leur stratégie.

Maurice Mischler, 55 ans, est candidat à la candidature. Il souhaite que les Verts présentent deux candidats aux prochaines élections pour mieux faire passer les revendications écologistes. Le gouvernement compte actuellement une élue, Béatrice Métraux, qui ne se représente pas.

"J'ai bien réfléchi et j'ai hésité. En cette période de dérèglements climatiques, si des gens ne se mettent pas à disposition avec comme programme principal de s'occuper de ça, ils ne prennent pas leurs responsabilités", a-t-il expliqué vendredi à Keystone-ATS.

Enjeu climatique

Pour le député et mathématicien, "l'enjeu est beaucoup trop important pour ne rien faire. C'est presque une obligation morale. Je me lance pour au moins susciter un débat: cela permet aux gens d'avoir un choix", a-t-il expliqué, même s'il sait que ses chances sont "relativement faibles" de faire passer un double ticket vert.

La direction du parti milite pour lancer un seul candidat, a rappelé le président Alberto Mocchi. Le Vert figurerait sur une liste commune avec les trois conseillères d'Etat sortantes socialistes dès le premier tour. L'assemblée des Verts du 20 novembre prochain tranchera entre les différentes stratégies possibles.

Alliance en danger

Lancer deux candidats écologistes au premier tour pourrait mettre en danger cette alliance avec le PS qui a permis à la gauche de gagner la majorité au gouvernement, dès 2011. "C'est ce qu'on me dit, mais je ne le pense pas", affirme Maurice Mischler, qui défendra en assemblée un ticket avec trois socialistes et deux écologistes.

Le député et municipal d'Epalinges - qui n'a pas été réélu cette année à la syndicature après un mandat de dix ans - veut apporter sa voix combative dans la course au Conseil d'Etat vaudois. Mais il promet de se retirer si une femme verte se présente.

Autres candidatures

Le premier tour de l'élection au gouvernement vaudois se tiendra le 20 mars prochain. Après la candidature au début du mois d'octobre du député yverdonnois et urbaniste Vassilis Venizelos, deux Verts sont désormais en lice. Les socialistes devraient avaliser le 13 novembre la candidature de leurs trois sortantes Nuria Gorrite, Cesla Amarelle et Rebecca Ruiz.

Pour mémoire, dans les autres partis vaudois, le PLR présentera la sortante Christelle Luisier ainsi que les conseillers nationaux Isabelle Moret et Frédéric Borloz. L'UDC partira avec Michaël Buffat. Les plus petits partis n'ont pas encore annoncé de candidats.

ats

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00