La Liberté

25.11.2020

Meurtre de Frutigen (BE): l'auteur présumé meurt en prison

L'homme avait été condamné mi-octobre à une peine de 16 ans de prison par le tribunal régional de l'Oberland (archives). © KEYSTONE/ANTHONY ANEX
L'homme avait été condamné mi-octobre à une peine de 16 ans de prison par le tribunal régional de l'Oberland (archives). © KEYSTONE/ANTHONY ANEX
L'homme avait été condamné mi-octobre à une peine de 16 ans de prison par le tribunal régional de l'Oberland (archives). © KEYSTONE/ANTHONY ANEX
L'homme avait été condamné mi-octobre à une peine de 16 ans de prison par le tribunal régional de l'Oberland (archives). © KEYSTONE/ANTHONY ANEX
Partager cet article sur:
25.11.2020

L'auteur présumé du meurtre de février 2018 à Frutigen (BE) est décédé dans la prison régionale de Thoune. Il avait été condamné il y a cinq semaines en première instance.

La police cantonale bernoise a confirmé mercredi soir une information du Blick Online. La cause du décès n'a pas encore pu être déterminée. Le Ministère public régional de l'Oberland suppose toutefois un problème médical.

Cet homme de 57 ans avait été condamné mi-octobre à seize ans de prison pour meurtre et incendie intentionnel. Pour le tribunal régional de Thoune, l'accusé a bel et bien tué son amie et ensuite mis le feu à l'appartement pour effacer les traces de son crime.

Placé en détention provisoire, ce ressortissant suisse a toujours clamé son innocence. Durant l'audience, il a répété être totalement étranger à la mort de sa compagne et à l'incendie. Il a expliqué avoir une peur panique d'être condamné injustement. Il voulait faire recours auprès de la Cour suprême.

Le Ministère public n'avait pas présenté de preuves matérielles au cours du procès mais un faisceau d'indices accusant selon lui le prévenu. Il avait requis une peine de 17 ans de réclusion.

Enquête sur les causes du décès

La police cantonale bernoise avait signalé le décès samedi, sans préciser qu'il s'agissait de l'auteur présumé du meurtre de Frutigen. Elle indiquait dans un communiqué qu'un homme a été retrouvé mort vendredi dernier dans une cellule de la prison régionale de Thoune.

La police précisait encore que l'Institut de médecine légale de Zurich enquête sur les causes du décès. Il n'existe aucune indication pour une possible implication de tiers, avait indiqué le Ministère public.

ats

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00