La Liberté

12.09.2019

Moutier: les pro-Jurassiens vont décider de l'option à prendre

Les pro-Jurassiens avaient manifesté le lendemain de la décision du Tribunal administratif, estimant que celle-ci "enterre la démocratie" (archives) © KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT
Les pro-Jurassiens avaient manifesté le lendemain de la décision du Tribunal administratif, estimant que celle-ci "enterre la démocratie" (archives) © KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT


12.09.2019

Les habitants de Moutier (BE), sympathisants du "oui au Jura", vont se réunir ce soir à 20h00 lors d'assises. Ils vont dire s'ils préfèrent revoter au plus vite sur la question de l'appartenance cantonale ou s'ils veulent recourir au Tribunal fédéral.

A la suite de la décision du 29 août dernier du Tribunal administratif bernois, qui confirme l'annulation du vote du 18 juin 2017 où les Prévôtois avaient choisi avec 137 voix d'écart de rejoindre le canton du Jura, les autonomistes ont décidé de consulter la population pro-jurassienne de la ville. Et de mettre sur pied des assises.

Seuls les Prévôtois, sympathisants du "oui" au Jura "sont légitimés à décider de leur avenir", a indiqué le comité Moutier ville jurassienne (MVJ). Interrogé par Keystone-ATS sur la manière de procéder, Valentin Zuber, porte-parole du MVJ, a déclaré que "le principe de la bonne foi prévaut. Moutier est un grand village et il y aura un tri à l'entrée".

Débat en profondeur

Les autonomistes expliquent que le but de la soirée est d'avoir un débat en profondeur sur les avantages et les inconvénients des deux pistes envisageables: recourir au Tribunal fédéral (TF) contre la décision du 29 août ou favoriser un nouveau vote dès que possible.

Si les militants de la cause jurassienne estiment que le jugement de la justice bernoise "bafoue la démocratie", certains pensent néanmoins qu'il faut revoter le plus rapidement possible, sachant que la procédure au TF peut se révéler longue et que les incertitudes pèsent sur les habitants de la cité.

A la suite de recours du clan antiséparatiste, la préfète du Jura bernois avait décidé d'annuler la votation du 18 juin 2017, en estimant qu'il y avait eu une "propagande non admissible" des autorités de Moutier. A la suite de ce jugement, le camp autonomiste avait déposé cinq recours au Tribunal administratif contre l'annulation du vote en première instance. Ce dernier a confirmé l'invalidation le 29 août dernier en raison de "graves" violations du droit.

A l'issue de l'assemblée de ce soir, les Prévôtois pro-jurassiens émettront une recommandation à l'intention des personnes qui ont contesté le jugement de la préfète. Le gouvernement bernois avait déclaré le 29 août qu'il était "trop tôt pour spéculer" mais que si le jugement entrait en force, la population devait avoir la possibilité de se prononcer une seconde fois.

ats

Abonnez-vous pour 9.-/mois
Abonnez-vous pour 9.-/mois
Suivez-nous sur insta

L’actu de votre région aussi sur @lalibfribourg

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00