La Liberté

27.08.2021

Murat Yakin s'inscrit dans la continuité

Murat Yakin peut s'appuyer sur du solide. © KEYSTONE/GEORGIOS KEFALAS
Murat Yakin peut s'appuyer sur du solide. © KEYSTONE/GEORGIOS KEFALAS
Partager cet article sur:
27.08.2021

Murat Yakin n'a pas vraiment bouleversé les hiérarchies pour ses premiers pas à la tête de l'équipe de Suisse.

Le successeur de Vladmir Petkovic s'inscrit dans la continuité avec l'espoir de surfer sur l'euphorie de l'Euro.

23 joueurs appelés lors de l'Euro qui a vu la Suisse se hisser en quart de finale après avoir éliminé la France, tenante du titre, figurent dans la liste des 27 sélectionnés pour les rencontres de Bâle du 1er septembre contre la Grèce (amical) et du 5 septembre contre l'Italie (qualif. Coupe du monde 2022) ainsi que celle du 8 septembre en Irlande du Nord (qualif. CM 2022). "Il était important de ne pas altérer les mécanismes de cette équipe", explique Murat Yakin.

Un seul néophyte figure dans cette liste: Cédric Zesiger. Le défenseur central est récompensé pour son bon début de saison. Il a été l'un des artisans de la qualification des Young Boys pour la phase de poules de la Ligue des Champions.

Renato Steffen, blessé au printemps, Michel Aebischer et Andi Zeqiri sont les trois autres sélectionnés qui n'étaient pas de la partie à l'Euro. Les "perdants" de cette première liste sont Edimilson Fernandes et Becir Omeragic.

Défense à quatre

Devant la presse, Murat Yakin a apporté une précision importante: il entend aligner une défense à quatre pour les trois rencontres contre la Grèce, l'Italie et l'Irlande du Nord. "Une défense à quatre permet d'intégrer un joueur offensif de plus", souligne-t-il. Mais selon lui, ce changement n'altérera en rien l'équilibre d'une équipe qui entend toujours prendre le jeu à son compte.

Le nouveau sélectionneur mesure pleinement l'ampleur de sa tâche avec quatre attaquants, Xerdan Shaqiri, Breel Embolo, Haris Seferovic et Mario Gavranovic, en mal de temps de jeu. Il aura moins d'une semaine devant lui pour trouver la bonne formule en attaque. Le match contre l'Italie du 5 septembre sera, on le sait, crucial pour la qualification directe pour la Coupe du monde 2022 au Qatar. Un tout autre résultat qu'une victoire condamnerait selon toute vraisemblance à la Suisse à passer par la case - aléatoire - du double barrage.

ats

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00