La Liberté

18.05.2019

Naufrage sous-marin argentin: le manque de formation en cause

Le sous-marin argentin San Juan a sombré en 2017 avec 44 marins à son bord, alors qu'il naviguait vers sa base à Mar del Plata (archives). © KEYSTONE/AP Argentina Navy
Le sous-marin argentin San Juan a sombré en 2017 avec 44 marins à son bord, alors qu'il naviguait vers sa base à Mar del Plata (archives). © KEYSTONE/AP Argentina Navy


18.05.2019

La tragédie du sous-marin argentin San Juan, disparu en 2017 avec 44 marins à bord, est liée à un manque d'entraînement des sous-mariniers et des équipes à terre. "C'est la conclusion des expertises réalisées par des spécialistes", a dit le ministre de la défense.

Plus que la détérioration du sous-marin, le naufrage s'explique par "une série d'événements et le manque de transmission intergénérationnel des connaissances", a ajouté le ministre Oscar Aguad vendredi la radio Brujula 24.

Fabriqué en Allemagne en 1983 et incorporé à la marine argentine en 1985, le San Juan a été localisé un an après sa disparition dans l'Atlantique sud, à 900 mètres de profondeur. Une enquête a été ouverte à la fin 2017, mais aucune responsabilité n'a été établie.

La disparition du submersible, le 15 novembre 2017, alors qu'il naviguait vers sa base, le port de Mar del Plata, a cependant entraîné la mise à l'écart fin 2017 du chef de la marine argentine, Marcelo Srur.

ats, afp

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
Abonnez-vous pour 9.-/mois
Abonnez-vous pour 9.-/mois

25 articles par mois, l’info qu’il vous faut quand il faut. Pour ceux qui savent exactement ce qu’ils veulent.

Les perles de nos archives

Chaque semaine, notre rédaction met en valeur une thématique à travers le prisme des 147 ans d'histoire de «La Liberté».

La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00