La Liberté

11.02.2019

Nette victoire de la Ligue dans une élection régionale en Italie

Le mouvement d'extrême droite de Matteo Salvini (photo) était alliée dimanche, comme en mars dernier, avec Forza Italia de Silvio Berlusconi, pourtant dans l'opposition. © KEYSTONE/AP/ANDREW MEDICHINI
Le mouvement d'extrême droite de Matteo Salvini (photo) était alliée dimanche, comme en mars dernier, avec Forza Italia de Silvio Berlusconi, pourtant dans l'opposition. © KEYSTONE/AP/ANDREW MEDICHINI


11.02.2019

La Ligue (extrême droite) de Matteo Salvini a remporté une nette victoire dimanche lors d'une élection régionale en Italie, selon des résultats publiés lundi. Le scrutin était considéré comme un test avant les élections européennes du printemps.

La Ligue, qui gouverne à Rome avec le Mouvement Cinq Etoiles (M5S, antisystème) mais qui a fait campagne contre eux dans les Abruzzes (centre), a remporté à elle seule 28% des voix. Soit le double de son résultat aux législatives en mars 2018, a indiqué le ministère de l'Intérieur.

En revanche, le M5S, premier parti d'Italie après ces législatives avec 32%, n'a obtenu que 19%, derrière l'opposition de centre-gauche (31%). Le M5S est en perte de vitesse depuis la formation du premier gouvernement populiste dans un pays fondateur de l'Union européenne en juin.

Ligue alliée à Forza Italia

Il cède régulièrement du terrain face à la Ligue avec qui il a signé un "contrat de gouvernement" à l'issue des législatives. Les deux partis ont toutefois décidé de conserver leur indépendance pour d'autres élections et la Ligue était alliée dimanche, comme en mars dernier, avec Forza Italia de Silvio Berlusconi, pourtant dans l'opposition.

Cette coalition de droite, qui comprend également un autre petit parti d'extrême droite, Fratelli d'Italia (Frères d'Italie) a réalisé dimanche 48% des voix.

Ce vote dimanche était considéré comme un test grandeur nature du rapport de forces au sein de la coalition. Fort de ce succès, s'il devait être confirmé aux élections européennes, Matteo Salvini, pourrait être tenté de se séparer de son allié du M5S et obtenir de nouvelles élections, selon les commentateurs.

ats, afp

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
UNE LIBERTÉ ABSOLUE!
UNE LIBERTÉ ABSOLUE!

Toute l’actualité de La Liberté sur vos supports numériques dès Fr. 9.- /mois !

Les perles de nos archives

Chaque semaine, notre rédaction met en valeur une thématique à travers le prisme des 147 ans d'histoire de «La Liberté».

La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00