La Liberté

Notre-Dame: début du démontage de l'échafaudage de la flèche

L'aiguille de la flèche, reconstruite à l'identique de celle conçue au XIXe siècle par l'architecte Eugène Viollet-Le-Duc, chef-d'oeuvre en bois de chêne massif recouvert d'une toiture en plomb, est déjà visible. © KEYSTONE/AP/Aurelien Morissard
L'aiguille de la flèche, reconstruite à l'identique de celle conçue au XIXe siècle par l'architecte Eugène Viollet-Le-Duc, chef-d'oeuvre en bois de chêne massif recouvert d'une toiture en plomb, est déjà visible. © KEYSTONE/AP/Aurelien Morissard


Publié le 13.02.2024


Le démontage de l'échafaudage autour de la flèche de Notre-Dame de Paris, dévastée par un incendie en 2019, "a débuté il y a quelques jours". Celle-ci devrait être entièrement visible pour les Jeux olympiques de Paris, a indiqué l'établissement public mardi à l'AFP.

L'aiguille de la flèche, reconstruite à l'identique de celle conçue au XIXe siècle par l'architecte Eugène Viollet-Le-Duc, chef-d'oeuvre en bois de chêne massif recouvert d'une toiture en plomb, est déjà visible, surmontée par la couronne, la croix et le coq.

"Le démontage de l'échafaudage a démarré et il se poursuivra dans les mois qui viennent. La flèche devrait bien être visible dans le ciel de Paris pour les JO", a déclaré cette source.

"L'échafaudage, d'un poids de 600 tonnes et composé de 70'000 pièces métalliques, culminait à 100 mètres de hauteur. Il comprenait 48 niveaux, étroitement imbriqués avec la charpente", a-t-on ajouté.

La célèbre flèche s'était effondrée, avec d'autres parties de la cathédrale, le 15 avril 2019 dans un impressionnant incendie dont les images avaient été diffusées en direct, suscitant une émotion planétaire.

Accès public garanti

La réouverture de la cathédrale est prévue le 8 décembre.

Le chantier de reconstruction doit se poursuivre pendant les JO du 26 juillet au 11 août - qui seront suivis des Jeux paralympiques du 28 août au 8 septembre - et l'accès du public aux trois portails de la cathédrale et à la principale rue adjacente sera assuré durant cette période, selon l'établissement public.

Les investigations judiciaires sur l'origine du sinistre se poursuivent. Au terme de l'enquête préliminaire, la piste accidentelle était privilégiée.

ats, afp

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11