La Liberté

16.04.2019

Notre-Dame sauvée des flammes, la reconstruction sera titanesque

Quelque 400 pompiers ont lutté pendant des heures contre les flammes qui ont ravagé la cathédrale Notre-Dame à Paris. © KEYSTONE/EPA/JULIEN DE ROSA
Quelque 400 pompiers ont lutté pendant des heures contre les flammes qui ont ravagé la cathédrale Notre-Dame à Paris. © KEYSTONE/EPA/JULIEN DE ROSA
La cathédrale Notre-Dame a subi d'importants dégâts à l'intérieur du bâtiment. © KEYSTONE/EPA/YOAN VALAT
La cathédrale Notre-Dame a subi d'importants dégâts à l'intérieur du bâtiment. © KEYSTONE/EPA/YOAN VALAT
La flèche de la cathédrale s'est effondrée, ainsi qu'une partie de la voûte. © KEYSTONE/AP/DOMINIQUE BICHON
La flèche de la cathédrale s'est effondrée, ainsi qu'une partie de la voûte. © KEYSTONE/AP/DOMINIQUE BICHON
Le président français Emmanuel Macron a promis de reconstruire la cathédrale Notre-Dame. © KEYSTONE/AP Pool Reuters/PHILIPPE WOJAZER
Le président français Emmanuel Macron a promis de reconstruire la cathédrale Notre-Dame. © KEYSTONE/AP Pool Reuters/PHILIPPE WOJAZER
Plusieurs reliques chrétiennes, dont la couronne d'épines de Jésus, ont pu être sauvées des flammes. © KEYSTONE/EPA/YOAN VALAT
Plusieurs reliques chrétiennes, dont la couronne d'épines de Jésus, ont pu être sauvées des flammes. © KEYSTONE/EPA/YOAN VALAT
L'ensemble du feu éteint, la priorité va maintenant à l'expertise, a souligné le porte-parole de la brigade des sapeurs-pompiers de Paris. © KEYSTONE/EPA/CHRISTOPHE PETIT TESSON
L'ensemble du feu éteint, la priorité va maintenant à l'expertise, a souligné  le porte-parole de la brigade des sapeurs-pompiers de Paris. © KEYSTONE/EPA/CHRISTOPHE PETIT TESSON
L'ensemble du feu éteint, la priorité va maintenant à l'expertise, a souligné le porte-parole de la brigade des sapeurs-pompiers de Paris. © KEYSTONE/EPA/CHRISTOPHE PETIT TESSON
L'ensemble du feu éteint, la priorité va maintenant à l'expertise, a souligné  le porte-parole de la brigade des sapeurs-pompiers de Paris. © KEYSTONE/EPA/CHRISTOPHE PETIT TESSON
Une porte béante laisse entrevoir un amas de décombres noircis, poutres de la charpente effondrée. © KEYSTONE/AP EPA POOL/CHRISTOPHE PETIT TESSON
Une porte béante laisse entrevoir un amas de décombres noircis, poutres de la charpente effondrée. © KEYSTONE/AP EPA POOL/CHRISTOPHE PETIT TESSON


16.04.2019

Notre-Dame de Paris semblait sauvée mardi, à l'issue de longues heures de combat des pompiers contre les flammes. La tragédie a soulevé une onde de choc internationale et suscité un afflux de dons en vue d'une reconstruction qui s'annonce titanesque.

Tout au long de la journée, des centaines de Parisiens et de touristes ont continué à défiler au chevet du monument amputé de sa flèche, dont la charpente et la toiture ont brûlé. En s'effondrant à travers la voûte, la flèche a jonché l'intérieur de la cathédrale d'un monceau de débris calcinés.

Les deux tours emblématiques de la façade ouest ont en revanche été épargnées par le spectaculaire incendie qui s'est déclaré lundi soir. 400 pompiers étaient mobilisés durant une quinzaine d'heures.

A l'étonnement des badauds, le sinistre est peu visible de l'extérieur. La grande rosace en vitraux de la façade sud, côté Seine, est intacte. Mais une porte béante laisse entrevoir un amas de décombres noircis, poutres de la charpente effondrée. Et les vues aériennes permettent de prendre la mesure des dégâts, notamment au niveau de la toiture en majeure partie détruite.

Un accident

"L'ensemble du feu est éteint", ont finalement annoncé dans la matinée les pompiers de Paris. Toutefois, selon le secrétaire d'Etat à l'Intérieur Laurent Nuñez, le sauvetage de l'édifice vieux de plus de 800 ans s'est joué "à un quart d'heure, une demi-heure près". "Globalement, la structure tient bon mais des "vulnérabilités ont été identifiées notamment au niveau de la voûte".

L'enquête sur le sinistre qui a frappé d'effroi la capitale et soulevé une onde de choc mondiale a commencé dans la nuit et s'oriente vers "la piste accidentelle", selon le procureur de Paris. "Rien dans l'état ne va dans le sens d'un acte volontaire", a déclaré le procureur, Rémy Heitz. Une quinzaine d'ouvriers et d'employés ont déjà été entendus, a-t-il poursuivi.

Mais l'enquête s'annonce longue et complexe -"des semaines, des mois", selon M. Nunez -, d'autant que les experts de la police n'ont pas encore pu pénétrer dans l'édifice, qui n'est pas complètement sécurisé. L'incendie n'a fait qu'un blessé léger, un sapeur-pompier.

Des millions pour reconstruire

Dès lundi soir, le président Emmanuel Macron a promis de "rebâtir" la cathédrale, monument historique le plus visité en Europe. Elle devrait être reconstruite "d'ici cinq ans", a-t-il précisé mardi soir.

Il a lancé une grande souscription nationale. Son appel a été entendu, et les divers dons des grandes fortunes et des grands groupes industriels français dépassaient déjà les 600 millions d'euros mardi après midi.

Le pape François, qui doit d'entretenir dans l'après-midi avec le chef d'Etat français, a appelé à la "mobilisation de tous". Le chantier prendra "dix à vingt ans au minimum", selon Stéphane Bern, chargé d'une mission sur le patrimoine par le président français.

"Notre-Dame du monde"

Symboliquement, toutes les cathédrales de France vont faire sonner leurs cloches mercredi à 18h50, heure à laquelle a démarré l'incendie de la cathédrale. Elles résonneront aussi à l'abbaye de Westminster en Angleterre. L'émotion suscitée par ce drame est planétaire.

Le président russe Vladimir Poutine a évoqué "un trésor inestimable de la culture européenne", et le président chinois Xi Jinping s'est dit "profondément attristé" par l'incendie, tout comme la reine Elizabeth II. Partout dans le monde les journaux affichaient largement en Une les photos de la cathédrale en flammes.

"C'est pas Notre-Dame des catholiques, c'est Notre-Dame de France, c'est Notre-Dame du monde: l'église brûle et le monde entier se met à pleurer", a déclaré le vicaire général du diocèse de Paris Philippe Marsset.

Reliques sauvées

Plusieurs oeuvres d'art abritées par la cathédrale ont pu être évacuées pendant l'incendie. Elles seront restaurées au Louvre. Mais certaines n'ont pu être déplacées et restaient étroitement surveillées par les pompiers.

"Les grandes peintures de Notre-Dame de Paris n'ont pas subi de dommages liés à l'incendie, mais plutôt aux fumées", a déclaré le ministre de la Culture Franck Riester à la presse.

La Couronne d'épines, posée, selon la croyance, sur la tête de Jésus peu avant sa crucifixion, et la tunique de Saint Louis, deux reliques extrêmement importantes pour les catholiques, avaient pu être sauvés lundi.

Monument historique le plus visité d'Europe, la cathédrale gothique est inscrite au patrimoine mondial de l'humanité depuis 1991. Entre 12 à 14 millions de touristes visitent chaque année ce chef-d'oeuvre de l'architecture gothique, situé sur l'île de la Cité.

Le bâtiment est mondialement connu pour son architecture mais aussi grâce au roman de Victor Hugo, "Notre-Dame de Paris", maintes fois adapté au cinéma, notamment par les studios Disney, ou en comédie musicale.

ats, afp

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
Abonnez-vous pour 9.-/mois
Abonnez-vous pour 9.-/mois

25 articles par mois, l’info qu’il vous faut quand il faut. Pour ceux qui savent exactement ce qu’ils veulent.

Les perles de nos archives

Chaque semaine, notre rédaction met en valeur une thématique à travers le prisme des 147 ans d'histoire de «La Liberté».

La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00