La Liberté

04.03.2021

Nouveau record de décès en 24h au Brésil, 60'000 morts en Colombie

La tombe d'une personne décédée du Covid-19 à Manaus. Le Brésil fait face à une importante seconde vague de l'épidémie (archives). © KEYSTONE/EPA EFE/RAPHAEL ALVES
La tombe d'une personne décédée du Covid-19 à Manaus. Le Brésil fait face à une importante seconde vague de l'épidémie (archives). © KEYSTONE/EPA EFE/RAPHAEL ALVES
Partager cet article sur:
04.03.2021

Le Brésil a annoncé mercredi un nouveau record de décès du Covid-19 en 24 heures, avec 1910 morts, qui confirme la nette détérioration de la situation sanitaire dans le pays frappé par une violente deuxième vague. En Colombie, le cap des 60'000 morts a été franchi.

Selon les données du ministère de la Santé brésilien, considérées comme sous-évaluées par de nombreux scientifiques, 71'704 nouveaux cas de contamination ont par ailleurs été enregistrés en une journée, le deuxième pire chiffre depuis le début de la pandémie qui a fait officiellement 259'271 morts en un an au Brésil.

Mardi, le géant latino-américain avait déjà battu un record quotidien avec 1641 morts. Le pays de 212 millions d'habitants a enregistré en moyenne mobile au cours de sept derniers jours 1331 décès du coronavirus.

Alors qu'aucune politique de lutte nationale n'est mise en oeuvre par le gouvernement de Jair Bolsonaro, le Brésil déplore plus de 1000 morts par jour depuis le mois de janvier et, selon les experts, les deux semaines à venir s'annoncent particulièrement virulentes.

Sao Paulo en "phase rouge"

Le système sanitaire est au bord de l'implosion, alors que l'occupation des lits en soins intensifs est supérieure à 80% dans 19 des 27 Etats du pays, selon l'institut Fiocruz.

L'Etat de Sao Paulo (sud-est), le plus riche et peuplé du pays avec ses 46 millions d'habitants, a décrété mercredi son retour, pour deux semaines, en "phase rouge". Celle-ci ne tolère que les "activités essentielles", liées à la santé, l'alimentation ou les transports publics. Les écoles et églises resteront toutefois ouvertes.

La campagne nationale de vaccination lancée mi-janvier est poussive alors que les doses manquent. Seuls 7,1 millions de personnes ont reçu une première injection, 2,1 millions les deux, dans le deuxième pays le plus endeuillé au monde derrière les Etats-Unis.

Plus de 60'000 morts en Colombie

Le bilan de l'épidémie de coronavirus en Colombie a dépassé mercredi les 60'000 morts, a annoncé le ministère de la Santé, un an après l'apparition du virus dans ce pays le 6 mars 2020. Dans son communiqué, le ministère indique que 60'082 décès liés au Covid-19 ont été enregistrés et que le nombre des contaminations est proche de 2,3 millions.

La Colombie avait dépassé la barre des 50'000 morts le 21 janvier, alors qu'elle luttait contre la deuxième vague de l'épidémie. Elle a maintenant dépassé la phase critique et les nombres quotidiens de décès et d'infections ont baissé depuis plusieurs semaines. Le gouvernement du président Ivan Duque a lancé le 17 février une campagne massive de vaccination.

La Colombie est actuellement le deuxième pays d'Amérique latine en termes de contagion, derrière le Brésil, et le troisième en termes de décès derrière le Brésil et le Mexique.

ats, afp

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00