La Liberté

20.08.2018

Novak Djokovic ne laisse aucune chance à Roger Federer

Novak Djokovix: une quête enfin achevée. © KEYSTONE/EPA/TANNEN MAURY
Novak Djokovix: une quête enfin achevée. © KEYSTONE/EPA/TANNEN MAURY


20.08.2018

Il l'a fait ! Novak Djokovic est devenu le premier joueur à enlever les neuf tournois Masters 1000 à la faveur de son succès 6-4 6-4 devant Roger Federer à Cincinnati.

Dans l'Ohio où il avait déjà perdu cinq finales dont trois face à Roger Federer, le Serbe a signé un succès qui ne souffre aucune discussion. Face à un Roger Federer dans un - très - mauvais jour, Novak Djokovic n'a pas vraiment tremblé. Même le jeu de service offert au Bâlois à 1-0 au deuxième set ne l'a pas fait dévier de sa trajectoire. Une trajectoire parfaite pour conclure enfin sa quête des Masters 1000 qu'il avait entamée en 2007 à Miami.

Novak Djokovic a signé sa 24e victoire en 46 rencontres devant l'homme aux vingt titres du Grand Chelem. Il la doit aux trois breaks qu'il a réalisés face à un Roger Federer qui n'avait plus, avant dimanche, perdu sa mise en jeu à Cincinnati depuis la... deuxième manche de sa finale 2014 contre David Ferrer. Face à Djokovic, il lâchait ainsi une première fois son engagement à 3-3 alors qu'il venait de gagner quelques minutes plus tôt son... 100e jeu de service de rang dans ce tournoi qu'il a enlevé à sept reprises.

Dans la seconde manche, Roger Federer a concédé le break à 2-0 et à 3-3 pour ne pas, au final, nourrir trop de regrets. A deux points de la défaite vendredi contre Stan Wawrinka et à la peine samedi lors de son premier set face à David Goffin dans une demi-finale que le Belge n'a pas pu terminer en raison d'une douleur à l'épaule, Roger Federer a été très loin d'évoluer à son meilleur niveau. Comme si le souvenir de la défaite en quart de finale face à Kevin Anderson ne s'était pas encore dissipé. Ce revers dans "son" jardin alors qu'il avait mené deux sets à rien a peut-être marqué un tournant dans son année. Comme si le doute s'était immiscé dans son esprit...

Roger Federer a une semaine devant lui pour retrouver son tennis. Il rêve de s'imposer une sixième fois à l'US Open, dix ans après sa dernière victoire. Mais aujourd'hui, il accuse une petite longueur de retard sur Rafael Nadal, tiré la semaine dernière à Toronto, et bien sûr sur Novak Djokovic.

ats

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
UNE LIBERTÉ ABSOLUE!
UNE LIBERTÉ ABSOLUE!

Toute l’actualité de La Liberté sur vos supports numériques dès Fr. 9.- /mois !

Les perles de nos archives

Chaque semaine, notre rédaction met en valeur une thématique à travers le prisme des 147 ans d'histoire de «La Liberté».

La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00