La Liberté

30.10.2020

Objet suspect devant le consulat de France à Zurich

La police zurichoise a déployé un important dispositif après la découverte d'un objet suspect devant le consulat de France à Zurich (photo symbolique). © KEYSTONE/ENNIO LEANZA
La police zurichoise a déployé un important dispositif après la découverte d'un objet suspect devant le consulat de France à Zurich (photo symbolique). © KEYSTONE/ENNIO LEANZA
La police zurichoise a déployé un important dispositif après la découverte d'un objet suspect devant le consulat de France à Zurich (photo symbolique). © KEYSTONE/ENNIO LEANZA
La police zurichoise a déployé un important dispositif après la découverte d'un objet suspect devant le consulat de France à Zurich (photo symbolique). © KEYSTONE/ENNIO LEANZA
Partager cet article sur:
30.10.2020

Un objet suspect a été déposé vendredi devant le consulat de France à Zurich. Un important dispositif de police a immédiatement été mis en place. Le sac en plastique s'est révélé sans danger.

Une femme non identifiée a contacté l'agent de sécurité du consulat peu après 09h30. Elle a dit qu'elle avait un "cadeau pour le président Macron". La femme a déposé un sac en plastique juste à côté de l'entrée du consulat et a disparu, a indiqué vendredi la police municipale zurichoise.

En raison des événements récents en France, la zone a été immédiatement bouclée par les forces de l'ordre. Le consulat, ainsi qu'une crèche et un bâtiment scolaire situés à proximité ont été évacués. Environ 200 enfants et écoliers ont été concernés.

Sans danger

Des spécialistes de l'Institut médico-légal ont ensuite examiné le sac en plastique et son contenu à l'aide de moyens techniques. Le sac s'est révélé sans danger. Une enquête est en cours et la police tente de retrouver la femme qui a déposé le sac en plastique.

La France a relevé le plan Vigipirate au niveau "urgence attentat" après l'assassinat au couteau de trois personnes jeudi dans une église à Nice. L'assassin présumé aurait répété à plusieurs reprises "Allah akbar". Cet attentat intervient deux semaines après la décapitation d'un professeur dans la région parisienne. Il avait montré des caricatures de Mahomet à ses élèves.

ats

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00