La Liberté

01.10.2020

Opération de reconstruction du visage pour Jakobsen

Fabio Jakobsen s'était encore imposé au mois d'août. © KEYSTONE/EPA EFE/MANUEL BRUQUE
Fabio Jakobsen s'était encore imposé au mois d'août. © KEYSTONE/EPA EFE/MANUEL BRUQUE
Partager cet article sur:
01.10.2020

Le sprinteur néerlandais Fabio Jakobsen, victime d'une chute gravissime lors du Tour de Pologne début août, va subir une opération de reconstruction de son visage dans une semaine.

"Le 8 octobre, je vais subir une deuxième intervention chirurgicale pour reconstruire mon visage et ma bouche (...). L'opération consiste à placer un os, prélevé sur la crête pelvienne, dans la mâchoire supérieure et inférieure, car il y manque beaucoup d'os. Cet os devra cicatriser pendant plusieurs mois", décrit Fabio Jakobsen dans sa première publication sur Instagram depuis son accident le 5 août.

La gravité de la chute, provoquée par un geste dangereux de son compatriote Dylan Groenewegen qui l'avait tassé dans les barrières lors d'un sprint en faux-plat descendant, avait nécessité de le plonger près de deux jours dans un coma artificiel, ainsi que cinq heures d'opération à la tête.

"Les deux derniers mois ont été dominés par ma convalescence après mon accident au Tour de Pologne. Tout d'abord, j'ai dû me remettre de ma contusion cérébrale et d'autres hématomes/blessures pendant un moment", raconte l'espoir du sprint néerlandais, qui donne pour la première fois lui-même de ses nouvelles.

Son texte, assez long, est accompagné d'une photo de lui de dos, observant une banderole d'encouragement tractée par un avion et affichant "Remets-toi vite, Forza Fabio".

"Les blessures/cicatrices sur mon visage guérissent bien", assure l'ex-champion des Pays-Bas qui avait dû subir 130 points de suture à la figure.

"Une autre opération devra avoir lieu pour installer des implants dans ma mâchoire afin que je puisse avoir de nouvelles dents, comme je les ai perdues lors de mon accident", conclut-il.

Quant à Groenewegen, qui n'a pas couru non plus depuis l'accident, il n'épinglera plus de dossard jusqu'à la fin de la saison, a décidé son équipe Jumbo, selon son directeur sportif Arthur van Dongen.

ats, afp

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00