La Liberté

16.09.2021

Opposition au pass Covid: des milliers de personnes manifestent

Les slogans "Non à la dictature du certificat" et "Non à la terreur de la vaccination" pouvaient être lus sur des banderoles à Berne. © KEYSTONE/PETER KLAUNZER
Les slogans "Non à la dictature du certificat" et "Non à la terreur de la vaccination" pouvaient être lus sur des banderoles à Berne. © KEYSTONE/PETER KLAUNZER
Les slogans "Non à la dictature du certificat" et "Non à la terreur de la vaccination" pouvaient être lus sur des banderoles à Berne. © KEYSTONE/PETER KLAUNZER
Les slogans "Non à la dictature du certificat" et "Non à la terreur de la vaccination" pouvaient être lus sur des banderoles à Berne. © KEYSTONE/PETER KLAUNZER
Partager cet article sur:
16.09.2021

L'opposition aux mesures de lutte contre la pandémie continue de se manifester dans la rue. Comme lundi à Delémont, près d'un millier de personnes ont bruyamment manifesté jeudi soir à Bienne. A Berne, elles étaient plusieurs milliers.

Dans la capitale, on comptait plusieurs milliers de personnes sur la seule Bahnhofplatz, a constaté un journaliste de Keystone-ATS. Des sifflets ont été entendus à plusieurs reprises et de nombreux manifestants ont brandi des drapeaux suisses et d'autres cantons.

Dans la soirée, la police a utilisé un canon à eaux devant le Palais fédéral. Des manifestants isolés qui ont secoué une barrière de protection seraient à l'origine de ce déploiement. Certains manifestants ont réagi en jetant des objets en direction du Palais fédéral et en lançant des pétards.

L'événement, lancé sur les réseaux sociaux, n'avait pas été autorisé par les autorités. Pour des raisons de sécurité, plusieurs rues ont dû être fermées, a écrit la police cantonale bernoise sur Twitter. La circulation a donc été entravée et les transports publics affectés.

A Bienne, aucun incident n'a été signalé lors du cortège autorisé qui a traversé la ville. Comme lors des précédentes manifestations dirigées contre les mesures prises par le Conseil fédéral pour lutter contre le Covid, les participants, de tous les âges, scandaient "Liberté, Liberté". Des banderoles et des pancartes brandies par les manifestants dénonçaient la vaccination des plus jeunes.

Certains manifestants haranguaient les passants, les appelant à rejoindre le cortège. Aucun discours n'a été prononcé lors de la manifestation biennoise qui s'est terminée dans le calme sur la Place centrale.

Des affiches appelant à manifester avaient été apposées dans les rues de Bienne depuis plusieurs jours, appel relayé sur les réseaux sociaux.

ats

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00