La Liberté

Pas de relais pour Mujinga Kambundji aux Européens

Mujinga Kambundji ne disputera pas le relais aux Européens de Rome © KEYSTONE/PHILIPP SCHMIDLI
Mujinga Kambundji ne disputera pas le relais aux Européens de Rome © KEYSTONE/PHILIPP SCHMIDLI


Publié le 14.05.2024


L'été athlétique s'annonce chargé, avec les Européens de Rome (7-12 juin) puis les JO de Paris (26 juillet-11 août). Mujinga Kambundji a d'ores et déjà décidé de ne pas s'aligner en relais à Rome.

"Je ferai soit 100 et 200 m à Rome, soit le 100 ou le 200 m. La décision sera prise au feeling. Mais disputer une troisième discipline à Rome serait très compliqué à gérer dans l'optique des Jeux", a confirmé Mujinga Kambundji mardi à Berne à l'occasion du Media Day de Swiss Athletics.

La fasciite plantaire qui avait perturbé sa saison estivale 2023 ne semble plus qu'un lointain souvenir. Mais, avec deux compétitions majeures aussi proches l'une de l'autre, pas question de prendre le moindre risque dans la première, les Championnats d'Europe. Où elle aura un titre à défendre sur 200 m.

"Peu importe qui s'est imposé lors des éditions précédentes. Ce serait la première fois que je participerais à une course en étant la tenante du titre. J'espère pouvoir courir sur 100 et sur 200 m à Rome. Mais on verra bien comment se passent les semaines à venir", a souligné Mujinga Kambundji.

"La saison est très spéciale. Les Européens sont importants pour moi, c'est aussi pour cela que j'ai renoncé à la saison en salle. C'est difficile de disputer trois grands championnats durant la même année, et je ne voulais pas mettre ma saison estivale en péril dès l'hiver", a encore expliqué la Bernoise.

Technique pas encore tout à fait au point

Mujinga Kambundji a entamé sa saison en plein air bien plus tôt que d'habitude, le 20 avril. "Je suis contente que ça ait enfin commencé, c'est plus simple quand ça devient concret", a-t-elle lâché. "Je sens que certaines choses ne sont pas tout à fait au point techniquement", a-t-elle souligné.

"J'ai notamment besoin de temps pour mieux gérer ma vitesse. A Langenthal et à Bâle, j'ai par exemple connu des difficultés dans ma phase d'accélération sur 100 m", a poursuivi Mujinga Kambundji, qui sait que sa forme va s'améliorer à mesure que les compétitions vont s'enchaîner. La prochaine est prévue dimanche à Marrakech.

ats

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11