La Liberté

19.06.2021

Petkovic adresse une lettre ouverte à la Suisse

Vladimir Petkovic a fait part de son ressenti dans une lettre ouverte. © KEYSTONE/EPA/Alessandra Tarantino / POOL
Vladimir Petkovic a fait part de son ressenti dans une lettre ouverte. © KEYSTONE/EPA/Alessandra Tarantino / POOL
Partager cet article sur:
19.06.2021

L'entraîneur de l'équipe de Suisse Vladimir Petkovic s'est adressé par le biais d'une lettre ouverte samedi dans "Schweiz am Wochenende" aux "chères/chers Suissesses et Suisses".

Il est question d'attentes non comblées, d'humanité et de solidarité.

Après une prestation manquée contre l'Italie et avant le match décisif contre la Turquie dimanche, Petkovic donne un petit aperçu de la vie intérieure du groupe. Il exprime son regret à propos de la performance très décevante contre l'Italie et appelle au soutien "de tous". Quelques extraits de la lettre.

Attentes et objectifs

"Nous voulions vous offrir une nuit magique. Que vous soyez fiers de nous et de notre Suisse. Nous voulions à nouveau vous rendre heureux avec une victoire face à l'Italie après les nombreuses privations dues à la pandémie. Nous avions visé haut. Trop peut-être. Et à la fin, il n'est resté que la déception. Pour vous, pour nous et pour les quatre mille Suissesses et Suisses qui avaient fait le déplacement à Rome. Cela a touché nos coeurs."

"Demain est un nouveau jour. Nous avons encore une chance contre la Turquie de nous qualifier pour les huitièmes de finale. (...) Dans ce match de la dernière chance, nous devons, outre suivre les consignes tactiques, mettre sur la pelouse toutes nos valeurs et nos vertus: solidarité, identification, joie et respect. Ainsi nous pouvons réussir"

"Chacun veut donner le meilleur"

"Depuis le 26 mai, le premier jour de la préparation, nous vivons ensemble. Dans les hôtels entre chambres, salles à manger et terrains de football. Nous poursuivons là un seul but: gagner pour vous et pour la Suisse. (...) Chacun veut donner le meilleur de soi-même. Chaque minute et chaque seconde."

"Hier, Yann Sommer est revenu après un court voyage à la maison. Comme papa tout frais de sa fille Nayla. Ce fut un superbe moment pour nous tous. Les joueurs et les entraîneurs ont des sensations, des soucis, des craintes et des joies comme tous les autres. Nous sommes aussi vulnérables."

ats

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00